Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CAP21 - Le Rassemblement Citoyen

Rejoignez-nous, adhérez en cliquant ici

            http://www.cap21lrc.fr/

               Armoiries Bourgogne Moderne (2)

L'équipe de CAP21-LRC en Bourgogne Franche-Comté:

 

Sébastien Heroguelle

Délégué Régional Bourgogne Franche-Comté

sheroguelle@yahoo.fr

 

Benoit

Benoit Bordart

Délégué Départemental de la Côte d’Or

bordatbenoit@aol.com

 

Sonia Fisel

Déléguée Départemental Adjointe de la Côte d’Or

 

BC-1

Brigitte Compain-Murez

Déléguée Départementale de la Nièvre

bcompain@orange.fr

 

 jrboisselotphoto3-1 (2)

Jean René Boisselot

Délégué départemental Saône et Loire

jrbois71@gmail.com

           

Jean Marc Collet

Jean Marc Collet

Délégué départemental Yonne

jmcollet@sfr.fr

 

Maxime Bros

Responsable Départemental  des Jeunes CAP21 LRC Bourgogne

 

Frédéric Lacroix

Trésorier

flacroix21@gmail.com

 

Eugène Krempp

Responsable Agriculture, Agriculture Périurbaine

eugene.k@free.fr

   

Joël Grenier

Responsable des relations avec SDN21

 joelattic@yahoo.fr

            

Florence Bardon Bertoux

Responsable EAU

flobarde@wanadoo.fr

           

Philippe Desbrieres

Reponsable OGM, Santé Environnement

philippe.desbrieres@u-bourgogne.fr

 

 

Jacques Hervé Riffaud

Responsable Mobilité

jh.riffaud@gmail.com

                

Amandine

Webmaster

 

Rechercher

Nous sommes tous Charlie!

b2UoWgU

CAP21 Bourgogne Le Rassemblement Citoyen


CAP21 Le Rassemblement Citoyen

CL2Présidé par Corinne Lepage, Eurodéputée, CAP21 Le Rassemblement Citoyen est un mouvement politique, écologiste, humaniste et citoyen, issu de la société civile, qui s'inscrit résolument dans le respect des principes républicains et démocratiques. Nous défendons des valeurs fondamentales auxquelles nous vouons notre action : La protection durable de la vie humaine et de la biodiversité doit être la priorité. Les notions d'éthique et de responsabilité doivent être placées au cœur de l'économie de marché qui n'est qu'un outil au service du développement durable.  Le principe de précaution devient un principe d'action politique.  La solidarité doit être affirmée face à l'exclusion.  La mondialisation doit être régulée au bénéfice de l'Homme et de la Planète.  Le sens de la démocratie doit être retrouvé......    La défense de ces valeurs n'est  ni de droite, ni de gauche, le développement durable est tout simplement le droit à la vie, c'est dans ce droit et le respect de l'autre que nous nous inscrivons. Aussi, toutes les femmes et les hommes de bonne volonté voulant un avenir pour les générations futures sont invités à nous rejoindre. 

Adhérez 

CAP21 Le Rassemblement Citoyen 81 Rue de Monceau 75008 Paris cap21infos@gmail.com 

3 août 2015 1 03 /08 /août /2015 13:37
Déshonneur national

Les drames qui s'accumulent au large de nos côtes et sur notre sol, à Paris, à Calais ou ailleurs, sont des signes forts de l'échec de nos politiques dans un monde en mouvement, et pointent l'hypocrisie de beaucoup.

Cette réalité doit nous questionner sur notre politique d'intégration, sur nos tentatives de discrimination positive pour ne pas donner du grain à moudre aux extrêmes qui peuvent faire d'une pierre deux coups en chargeant encore l'Europe de tous nos maux, dont l'un des premiers… l'étranger.

L'étranger, mais pas n'importe quel étranger si l'on en juge par un récent sondage d'où il ressort que près de 3/4 des Français voient d'un mauvais œil l'immigration extra-UE. De fait en France, nous constatons qu'il y a comme pour les températures l'immigration réelle et l'immigration ressentie. Toutes les données concordent en terme de flux migratoire, nous ne sommes pas les plus accueillants et pourtant.

Ce sentiment de plus en plus partagé illustre de manière accablante notre échec, après une décolonisation très douloureuse et une politique africaine à courte vue, laissées aux mains d'affairistes, plus préoccupés de rendements immédiats que de valorisation "in situ" pour l'avenir.

La France est une vraie nation homogène et riche de la diversité des apports de ceux qui viennent à elle. Sans remonter bien loin et sans faire d'angélisme, souvenons-nous de l'arrivée des Italiens, des Polonais, des Espagnols ou des Portugais, tout n'a pas été simple, mais dans un contexte économique et social certes plus porteur, l'intégration a été réussie et nous lui devons beaucoup.

Mais il s'agissait d'Européens, avec une culture et une religion partagées, là où aujourd'hui, nous parlons d'autres migrants, aux mœurs et religions différentes, qui viennent aux côtés de nos nationaux issus de la décolonisation, accentuer l'impression de nombre et d'une France qui ne s'appartiendrait plus.

Il est de notre honneur de trouver une solution autre que les "chiens renifleurs" aimablement proposés par David Cameron ou pire une frontière "vagabonde" imaginée par un ancien ministre des affaires sociales, dont nous sommes heureux de penser rétrospectivement, qu'il n'a jamais été ministre des Affaires étrangères ou de la Défense nationale ! Une solution ou des solutions, et notamment en se donnant les moyens de fixer dans leurs pays d'origine ces malheureux chassés par le climat, les haines religieuses, mais aussi, et trop souvent par des régimes despotiques qu'il faut éradiquer sur place, par une coalition internationale sans faiblesse. C'est ici que l'Union Européenne doit faire montre de volonté et de puissance.

Il faut avoir le courage politique d'une pédagogie citoyenne qui montrera en quoi, une certaine immigration nous est nécessaire au plan économique et aussi, on l'oublie trop souvent au plan démographique. Cette pédagogie n'a que faire des lois et des réformes, sur le droit d'asile, des statistiques ou des bases de données croisées, elle doit faire appel à la raison et au bon sens dont quelqu'un a dit qu'il était la chose du monde la mieux partagée.
Il reste donc, sans passion, à lister les différentes réponses possibles, pour les doser au plan national et européen.

Une chose est sure, aucune frontière, aucune barrière, aucun blocus n'arrêteront des hommes poussés par la famine, la guerre et la misère. Ce constat est récurrent dans l'histoire de l'humanité ici ou ailleurs. Ceux qui prétendent le contraire le font pour de simples raisons démagogiques et électoralistes, et pour de petites victoires à la Pyrrhus, indignes des enjeux dont il s'agit.

http://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/cercle-136475-deshonneur-national-1141763.php#

Richard Hasselmann

Partager cet article

Published by CAP21 BOURGOGNE
commenter cet article

commentaires

La revue de presse de CAP21

la revue de presse est gérée par Marie José Thouvenel  

Suivez CAP21 Bourgogne sur Twitter

https://twitter.com/bordatbenoit