Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CAP21 - Le Rassemblement Citoyen

Rejoignez-nous, adhérez en cliquant ici

            http://www.cap21lrc.fr/

               Armoiries Bourgogne Moderne (2)

L'équipe de CAP21-LRC en Bourgogne Franche-Comté:

 

Sébastien Heroguelle

Délégué Régional Bourgogne Franche-Comté

sheroguelle@yahoo.fr

 

Benoit

Benoit Bordart

Délégué Départemental de la Côte d’Or

bordatbenoit@aol.com

 

Sonia Fisel

Déléguée Départemental Adjointe de la Côte d’Or

 

BC-1

Brigitte Compain-Murez

Déléguée Départementale de la Nièvre

bcompain@orange.fr

 

 jrboisselotphoto3-1 (2)

Jean René Boisselot

Délégué départemental Saône et Loire

jrbois71@gmail.com

           

Jean Marc Collet

Jean Marc Collet

Délégué départemental Yonne

jmcollet@sfr.fr

 

Maxime Bros

Responsable Départemental  des Jeunes CAP21 LRC Bourgogne

 

Frédéric Lacroix

Trésorier

flacroix21@gmail.com

 

Eugène Krempp

Responsable Agriculture, Agriculture Périurbaine

eugene.k@free.fr

   

Joël Grenier

Responsable des relations avec SDN21

 joelattic@yahoo.fr

            

Florence Bardon Bertoux

Responsable EAU

flobarde@wanadoo.fr

           

Philippe Desbrieres

Reponsable OGM, Santé Environnement

philippe.desbrieres@u-bourgogne.fr

 

 

Jacques Hervé Riffaud

Responsable Mobilité

jh.riffaud@gmail.com

                

Amandine

Webmaster

 

Rechercher

Nous sommes tous Charlie!

b2UoWgU

CAP21 Bourgogne Le Rassemblement Citoyen


CAP21 Le Rassemblement Citoyen

CL2Présidé par Corinne Lepage, Eurodéputée, CAP21 Le Rassemblement Citoyen est un mouvement politique, écologiste, humaniste et citoyen, issu de la société civile, qui s'inscrit résolument dans le respect des principes républicains et démocratiques. Nous défendons des valeurs fondamentales auxquelles nous vouons notre action : La protection durable de la vie humaine et de la biodiversité doit être la priorité. Les notions d'éthique et de responsabilité doivent être placées au cœur de l'économie de marché qui n'est qu'un outil au service du développement durable.  Le principe de précaution devient un principe d'action politique.  La solidarité doit être affirmée face à l'exclusion.  La mondialisation doit être régulée au bénéfice de l'Homme et de la Planète.  Le sens de la démocratie doit être retrouvé......    La défense de ces valeurs n'est  ni de droite, ni de gauche, le développement durable est tout simplement le droit à la vie, c'est dans ce droit et le respect de l'autre que nous nous inscrivons. Aussi, toutes les femmes et les hommes de bonne volonté voulant un avenir pour les générations futures sont invités à nous rejoindre. 

Adhérez 

CAP21 Le Rassemblement Citoyen 81 Rue de Monceau 75008 Paris cap21infos@gmail.com 

14 novembre 2016 1 14 /11 /novembre /2016 19:12

Mike Segar / Reuters
Donald Trump

L'élection de Donald Trump est incontestablement un coup de massue pour les démocrates, les progressistes, les humanistes, les écologistes et on pourrait continuer la liste. Mais, elle pourrait être aussi un formidable coup d'accélérateur pour un véritable changement.

 

Tout d'abord -et il est plaisant d'entendre les politiques comme les femmes et les hommes de médias le dire depuis 1 semaine après l'avoir occulté pendant des décennies- la classe médiatico-politique est devenue insupportable à l'immense majorité des citoyens américains comme des citoyens français ou britanniques. La partitocratie, que personnellement je dénonce depuis des années, explose en vol et on ne va pas sortir les mouchoirs. Tout est bien entendu dans la réponse apportée à cette situation. Pour notre part, plus que jamais nous considérons que la démarche engagée par la primaire des Français visant à ouvrir à la société civile, au-delà des clivages politiques traditionnels, l'accès au politique est la réponse adaptée. C'est même la seule réponse en dehors de celle que le Front national prétend apporter. Il est donc plus qu'urgent que la société civile se rassemble et s'organise pour prendre une position commune dans le cadre des échéances électorales de 2017.

 

En second lieu, il faut réfléchir sur les raisons pour lesquelles ce sont les pays qui sont les promoteurs d'une mondialisation malheureuse et déraisonnable, d'une dérégulation tragique pour de très nombreux individus, d'une croissance insensée des inégalités, d'une migration non maîtrisée, c'est-à-dire la Grande-Bretagne de Margaret Thatcher les États-Unis de Ronald Reagan qui sont les premiers à rejeter cette mondialisation par le Brexit et l'élection de Donald Trump. Cela signifie que la résistance des pays latins, même insuffisante, à la toute-puissance de la finance, à l'ultralibéralisme, à la croissance inexorable des inégalités, la disparition des Etats était raisonnable et justifiée. Le seul regret que l'on puisse avoir est de ne pas avoir été cohérents, solidaires en Europe et équilibré entre souci des finances publiques et justice sociale. La morale de l'histoire est que le tournant des années 80 se termine à l'extrême droite et que les mêmes causes produisent toujours les mêmes effets.

 

En troisième lieu, les annonces de Donald Trump sur sa politique environnementale et climatique devraient servir d'accélérateur à la prise en charge du sujet par la société civile à commencer, comme elles le font déjà, par les collectivités territoriales, les entreprises de la nouvelle économie, les innombrables O.N.G. et citoyens qui s'inscrivent déjà dans la transition énergétique. Donald Trump se heurtera bien entendu aux réalités physiques du changement climatique et aux intérêts économiques de tous les acteurs qui s'y sont déjà engagés. Mais, le retard qu'il risque de faire prendre à l'humanité tout entière est un formidable défi pour cette dernière de mettre les bouchées doubles.

 

Enfin, le retrait américain appelle un renforcement immédiat de l'Europe. Espérons que nos amis des pays de l'Est, polonais en tête, qui ont toujours regardé du côté des États-Unis, ont à cœur de tirer les conséquences des prises de position plus que russophiles du nouveau président américain. Peut-être allons-nous enfin bénéficier d'une vraie politique étrangère européenne, de la mise en place d'un système de défense européen si d'aventure l'OTAN réduit la voilure et d'un renforcement de l'économie européenne. La seule bonne nouvelle dans toute cette affaire étant l'abandon programmé du TAFTA, cette situation rend nécessaire une nouvelle dynamique pour l'économie européenne.

Ainsi, en définitive, cette situation ouvre de nouvelles perspectives qui peuvent être aussi bien catastrophiques en cas de contagion trumpienne que très bénéfiques en cas de réaction salutaire.

À chacun de faire son choix.

Partager cet article

Published by CAP21 LRC BOURGOGNE
commenter cet article

commentaires

Claude AUBRY 15/11/2016 10:45

Il ne faut pas oublier que Madame Clinton a à plusieurs reprises affirmé son opposition à la suppression de la peine de mort et qu'elle s'est associée à un certain Tim Kaine qui a rejeté la grâce pour 11 des 12 condamnés à mort au cours de son mandat de Gouverneur de Virginie... ,Personnellement si j'étais "étatsuniens" je n'aurais pas voté

Claude AUBRY 15/11/2016 10:33

Tout d'abord merci d'avoir publié cet article.... OUI le TAFTA a du plomb dans l'aileet à ce titre on ne peu que s'en réjouir ... Si en tant que militant humaniste je ne peut pas me réjouir de la victoire toute freladu

La revue de presse de CAP21

la revue de presse est gérée par Marie José Thouvenel  

Suivez CAP21 Bourgogne sur Twitter

https://twitter.com/bordatbenoit