Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CAP21 - Le Rassemblement Citoyen

Rejoignez-nous, adhérez en cliquant ici

            http://www.cap21lrc.fr/

               Armoiries Bourgogne Moderne (2)

L'équipe de CAP21-LRC en Bourgogne Franche-Comté:

 

Sébastien Heroguelle

Délégué Régional Bourgogne Franche-Comté

sheroguelle@yahoo.fr

 

Benoit

Benoit Bordart

Délégué Départemental de la Côte d’Or

bordatbenoit@aol.com

 

Sonia Fisel

Déléguée Départemental Adjointe de la Côte d’Or

 

BC-1

Brigitte Compain-Murez

Déléguée Départementale de la Nièvre

bcompain@orange.fr

 

 jrboisselotphoto3-1 (2)

Jean René Boisselot

Délégué départemental Saône et Loire

jrbois71@gmail.com

           

Jean Marc Collet

Jean Marc Collet

Délégué départemental Yonne

jmcollet@sfr.fr

 

Maxime Bros

Responsable Départemental  des Jeunes CAP21 LRC Bourgogne

 

Frédéric Lacroix

Trésorier

flacroix21@gmail.com

 

Eugène Krempp

Responsable Agriculture, Agriculture Périurbaine

eugene.k@free.fr

   

Joël Grenier

Responsable des relations avec SDN21

 joelattic@yahoo.fr

            

Florence Bardon Bertoux

Responsable EAU

flobarde@wanadoo.fr

           

Philippe Desbrieres

Reponsable OGM, Santé Environnement

philippe.desbrieres@u-bourgogne.fr

 

 

Jacques Hervé Riffaud

Responsable Mobilité

jh.riffaud@gmail.com

                

Amandine

Webmaster

 

Rechercher

Nous sommes tous Charlie!

b2UoWgU

CAP21 Bourgogne Le Rassemblement Citoyen


CAP21 Le Rassemblement Citoyen

CL2Présidé par Corinne Lepage, Eurodéputée, CAP21 Le Rassemblement Citoyen est un mouvement politique, écologiste, humaniste et citoyen, issu de la société civile, qui s'inscrit résolument dans le respect des principes républicains et démocratiques. Nous défendons des valeurs fondamentales auxquelles nous vouons notre action : La protection durable de la vie humaine et de la biodiversité doit être la priorité. Les notions d'éthique et de responsabilité doivent être placées au cœur de l'économie de marché qui n'est qu'un outil au service du développement durable.  Le principe de précaution devient un principe d'action politique.  La solidarité doit être affirmée face à l'exclusion.  La mondialisation doit être régulée au bénéfice de l'Homme et de la Planète.  Le sens de la démocratie doit être retrouvé......    La défense de ces valeurs n'est  ni de droite, ni de gauche, le développement durable est tout simplement le droit à la vie, c'est dans ce droit et le respect de l'autre que nous nous inscrivons. Aussi, toutes les femmes et les hommes de bonne volonté voulant un avenir pour les générations futures sont invités à nous rejoindre. 

Adhérez 

CAP21 Le Rassemblement Citoyen 81 Rue de Monceau 75008 Paris cap21infos@gmail.com 

5 juillet 2010 1 05 /07 /juillet /2010 07:41

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:FaA9zfNiB8TdyM:http://www.ouest-france.fr/of-photos/2008/01/28/n1ge03b_20080127_apx_470_.jpgPour éviter la répétition d'une telle affaire, Corinne Lepage, présidente du mouvement Cap 21, propose de nouvelles règles de financement politique, la définition en droit des conflits d'intérêt et le renforcement de l'indépendance de la justice.

 

La stérilité du débat engagé entre l'UMP, le Nouveau centre et le PS autour du «Woerthgate» occulte les vraies questions, et par conséquent les voies de réponses.

 

 OUI, il y a une forme de chasse à l'homme, toujours déplaisante. Mais n'est-elle pas due au refus du ministre et du Président de tirer les conclusions d'une situation intenable, et d'organiser le départ d'Eric Woerth qui est, répétons-le, inévitable?

 

OUI, cette affaire encourage le populisme et nourrit le «tous pourris» dont chacun sait à qui il profite. Mais, faut-il pour autant fermer les yeux sur cette situation inacceptable, et de manière générale augmenter l'opacité pour cacher toutes les turpitudes publiques et politiques, ce qui ne peut que les encourager et accroître par là même le mal qu'il faut combattre?

 

OUI, d'autres partis politiques et personnalités bénéficient de largesses de mécènes, ce qui pose la question de leur désintéressement. Mais, la particularité du cas d'Eric Woerth est qu'il cumulait les fonctions de trésorier de l'UMP, de grand collecteur de fonds via le Premier Cercle et de ministre du budget, patron du fisc... et que sa femme travaillait pour la gestion privée de la fortune de Mme Bettencourt.

 

Un volet personnel, avec tout ce que cela implique de stress, est toujours regrettable dans une affaire de ce type. Mais élevons le débat et proposons de nouvelles règles du jeu.

 

Qu'est-ce qui est acceptable en matière de financement politique ? Une association comme le Premier Cercle permet-elle réellement d'envisager un traitement égalitaire, notamment en matière de fraude fiscale, des donateurs ? Ne faut-il pas être plus rigoureux dans les règles de financement des partis politiques, en limitant uniquement aux campagnes les périodes de dons? Une telle mesure, particulièrement opportune en temps de crise, serait d'autant plus justifiée que le financement des partis politiques est public, et que ces «dons» ne font qu'accroître l'inégalité du financement entre grands et petits partis, partis au pouvoir et partis de l'opposition.

 

Le champ de la prise illégale d'intérêt doit être étendu et la question des conflits d'intérêt posée de manière juridique et pas seulement éthique. Ce sujet est très vaste, ne touche pas seulement le politique mais aussi l'expertise scientifique (lorsque ce sont les experts des lobbys qui conseillent les politiques) avec des conséquences lourdes (voir par exemple la gestion de la grippe H1N1 notamment au niveau international).

 

L'indépendance de la justice et en particulier des parquets, rendant impossible l'immixtion directe de l'exécutif dans les affaires individuelles, est à nouveau posée. Le mouvement directement inverse de celui que nous observons depuis deux ans, et même depuis 10 ans, doit être mis en œuvre sans délai.

 

Si nous entreprenions ces réformes indispensables pour revenir à une éthique élémentaire du politique, alors, nous n'aurions plus à redouter les relents nauséabonds de l'exploitation par le FN de la situation, car il n'y aurait plus d'exploitation possible.

 

Par Corinne Lepage

http://www.mediapart.fr

Partager cet article

Published by Cap21 Bourgogne
commenter cet article

commentaires

La revue de presse de CAP21

la revue de presse est gérée par Marie José Thouvenel  

Suivez CAP21 Bourgogne sur Twitter

https://twitter.com/bordatbenoit