Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CAP21 - Le Rassemblement Citoyen

Rejoignez-nous, adhérez en cliquant ici

            http://www.cap21lrc.fr/

               Armoiries Bourgogne Moderne (2)

L'équipe de CAP21-LRC en Bourgogne Franche-Comté:

 

Sébastien Heroguelle

Délégué Régional Bourgogne Franche-Comté

sheroguelle@yahoo.fr

 

Benoit

Benoit Bordart

Délégué Départemental de la Côte d’Or

bordatbenoit@aol.com

 

Sonia Fisel

Déléguée Départemental Adjointe de la Côte d’Or

 

BC-1

Brigitte Compain-Murez

Déléguée Départementale de la Nièvre

bcompain@orange.fr

 

 jrboisselotphoto3-1 (2)

Jean René Boisselot

Délégué départemental Saône et Loire

jrbois71@gmail.com

           

Jean Marc Collet

Jean Marc Collet

Délégué départemental Yonne

jmcollet@sfr.fr

 

Maxime Bros

Responsable Départemental  des Jeunes CAP21 LRC Bourgogne

 

Frédéric Lacroix

Trésorier

flacroix21@gmail.com

 

Eugène Krempp

Responsable Agriculture, Agriculture Périurbaine

eugene.k@free.fr

   

Joël Grenier

Responsable des relations avec SDN21

 joelattic@yahoo.fr

            

Florence Bardon Bertoux

Responsable EAU

flobarde@wanadoo.fr

           

Philippe Desbrieres

Reponsable OGM, Santé Environnement

philippe.desbrieres@u-bourgogne.fr

 

 

Jacques Hervé Riffaud

Responsable Mobilité

jh.riffaud@gmail.com

                

Amandine

Webmaster

 

Rechercher

Nous sommes tous Charlie!

b2UoWgU

CAP21 Bourgogne Le Rassemblement Citoyen


CAP21 Le Rassemblement Citoyen

CL2Présidé par Corinne Lepage, Eurodéputée, CAP21 Le Rassemblement Citoyen est un mouvement politique, écologiste, humaniste et citoyen, issu de la société civile, qui s'inscrit résolument dans le respect des principes républicains et démocratiques. Nous défendons des valeurs fondamentales auxquelles nous vouons notre action : La protection durable de la vie humaine et de la biodiversité doit être la priorité. Les notions d'éthique et de responsabilité doivent être placées au cœur de l'économie de marché qui n'est qu'un outil au service du développement durable.  Le principe de précaution devient un principe d'action politique.  La solidarité doit être affirmée face à l'exclusion.  La mondialisation doit être régulée au bénéfice de l'Homme et de la Planète.  Le sens de la démocratie doit être retrouvé......    La défense de ces valeurs n'est  ni de droite, ni de gauche, le développement durable est tout simplement le droit à la vie, c'est dans ce droit et le respect de l'autre que nous nous inscrivons. Aussi, toutes les femmes et les hommes de bonne volonté voulant un avenir pour les générations futures sont invités à nous rejoindre. 

Adhérez 

CAP21 Le Rassemblement Citoyen 81 Rue de Monceau 75008 Paris cap21infos@gmail.com 

14 décembre 2011 3 14 /12 /décembre /2011 11:32

CAP21 invitait la Ville de Lons le Saunier à Dijon lors d'un Café citoyen consacré au BIO dans les cantines de la ville.: "Cantines BIO, comment ils ont fait?"

 

 

Avec plus de 5 000 repas journaliers, la cuisine centrale de Lons donne l'exemple: 3 000 repas scolaires, 1 000 repas à l'hôpital, 300 repas pour personnes âgées, 200 repas en entreprise, 500 repas sur place ! Une filière Bio locale. Un coût moyen de denrées alimentaires de 1,70 euro par repas scolaire en 2010. 

Le point de départ du BIO dans les cantines de Lons le Saunier :

Dans les années 90 la Ville de Lons le Saunier a constaté une augmentation alarmante du taux de nitrate dans les eaux de la ville due notamment aux activités agricoles. Plutôt que de mettre en place un procédé de dénitrification  des eaux, la mairie s’est rapprochée des agriculteurs pour leur demander de se convertir au bio. Elle a notamment incité les agriculteurs présents sur les champs captant de se convertir au blé bio. En échange la municipalité s’est engagée à acheter une partie de cette production en produisant du pain bio. Depuis 2001 le pain de la cantine est BIO.

« Puis nous nous sommes approvisionnés en yaourts et fromages dans le cadre d’un partenariat avec l’ENIL de Poligny. Depuis 2007, 100% des yaourts consommés par les enfants sont bio. » précise Christine Combe, responsable de l’environnement à la mairie de Lons le Saunier.

La ville s’est ensuite aperçue que les maraîchers avaient quasiment disparus de la région. Elle s’est alors porté ‘caution acheteuse’ pour permettre à un jeune producteur de pommes de terre de se lancer. « Nous achetons l’intégralité des légumes produits pour nos besoins scolaires. »

« Au total ce sont plusieurs de pommes de terre, des carottes, des navets, des choux, des radis, des betteraves produits localement et en bio que nous avons transformé dans la cuisine centrale… » Les légumes sont transformés en interne car la cuisine centrale est équipée d’une légumerie.

« Enfin nous nous sommes intéressés à la valorisation de la filière d’élevage de la race locale, la Montbéliarde. Nous achetons des vaches vivantes ce qui représente 200 bêtes par an fournies par 45 éleveurs. Cela représente 100% de la viande bovine consommée dans les cantines. »

La viande est cuite à basse température et à longue durée pendant la nuit. Ce qui permet de faire des économies d’énergie et de valoriser toutes les pièces de viande. Un bœuf bourguignon cuit ainsi dix-sept heures à 73 degrés (de nuit, quand baissent les tarifs d’électricité). Il revient à 6 euros le kilo. A peine plus cher qu’avec du conventionnel. Sauf que l’on en maîtrise la provenance et la qualité.

Les clefs du succès:

·         Une collaboration étroite Ville-agriculteurs BIO – acteurs de la filière :

Dans le cadre des marchés publics, la ville de Lons a engagé une véritable relation de proximité avec les fournisseurs dans le cadre d’une démarche de développement local : éleveurs, maraichers, minotiers, tous en BIO du Jura, Ecole Nationale de l’Industrie Laitière et des Biotechnologies de Poligny, le Lycée d’Enseignement Agricole de Montmorot, …

·         Une démarche Qualité et d’Optimisation à toutes les étapes :

Si les produits BIO sont plus chers que les produits conventionnels, c’est sur d’autres postes que la ville équilibre ces budgets : moins de frais de transports, moins d’énergie, moins de temps de préparation, moins de déchets, …

·         Une volonté politique de la ville de Lons le Saunier :

Maitriser et améliorer la qualité de l’eau, maitriser la gestion des déchets, fournir de bons produits sains aux usagers des cantines, développer une agriculture BIO de proximité, tels sont les principaux axes de la politique municipale.

·         Une équipe motivée :

C’est une équipe particulièrement motivée qui gère l’ensemble du processus : les élus, les gestionnaires, les responsables techniques.

 CAP21 Bourgogne souhaite développer le BIO dans les cantines scolaires, avec tous les acteurs concernés ; CAP21 organisera en janvier 2012 un second café citoyen sur les conditions de mise en place du BIO dans les cantines en Côte d’Or.

Eugène Krempp - Délégué Départemental CAP21

Jean Rapenne - Délégué Régional CAP21

Partager cet article

Published by CAP21 BOURGOGNE - dans Agriculture
commenter cet article

commentaires

La revue de presse de CAP21

la revue de presse est gérée par Marie José Thouvenel  

Suivez CAP21 Bourgogne sur Twitter

https://twitter.com/bordatbenoit