Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CAP21 - Le Rassemblement Citoyen

Rejoignez-nous, adhérez en cliquant ici

            http://www.cap21lrc.fr/

               Armoiries Bourgogne Moderne (2)

L'équipe de CAP21-LRC en Bourgogne Franche-Comté:

 

Sébastien Heroguelle

Délégué Régional Bourgogne Franche-Comté

sheroguelle@yahoo.fr

 

Benoit

Benoit Bordart

Délégué Départemental de la Côte d’Or

bordatbenoit@aol.com

 

Sonia Fisel

Déléguée Départemental Adjointe de la Côte d’Or

 

BC-1

Brigitte Compain-Murez

Déléguée Départementale de la Nièvre

bcompain@orange.fr

 

 jrboisselotphoto3-1 (2)

Jean René Boisselot

Délégué départemental Saône et Loire

jrbois71@gmail.com

           

Jean Marc Collet

Jean Marc Collet

Délégué départemental Yonne

jmcollet@sfr.fr

 

Maxime Bros

Responsable Départemental  des Jeunes CAP21 LRC Bourgogne

 

Frédéric Lacroix

Trésorier

flacroix21@gmail.com

 

Eugène Krempp

Responsable Agriculture, Agriculture Périurbaine

eugene.k@free.fr

   

Joël Grenier

Responsable des relations avec SDN21

 joelattic@yahoo.fr

            

Florence Bardon Bertoux

Responsable EAU

flobarde@wanadoo.fr

           

Philippe Desbrieres

Reponsable OGM, Santé Environnement

philippe.desbrieres@u-bourgogne.fr

 

 

Jacques Hervé Riffaud

Responsable Mobilité

jh.riffaud@gmail.com

                

Amandine

Webmaster

 

Rechercher

Nous sommes tous Charlie!

b2UoWgU

CAP21 Bourgogne Le Rassemblement Citoyen


CAP21 Le Rassemblement Citoyen

CL2Présidé par Corinne Lepage, Eurodéputée, CAP21 Le Rassemblement Citoyen est un mouvement politique, écologiste, humaniste et citoyen, issu de la société civile, qui s'inscrit résolument dans le respect des principes républicains et démocratiques. Nous défendons des valeurs fondamentales auxquelles nous vouons notre action : La protection durable de la vie humaine et de la biodiversité doit être la priorité. Les notions d'éthique et de responsabilité doivent être placées au cœur de l'économie de marché qui n'est qu'un outil au service du développement durable.  Le principe de précaution devient un principe d'action politique.  La solidarité doit être affirmée face à l'exclusion.  La mondialisation doit être régulée au bénéfice de l'Homme et de la Planète.  Le sens de la démocratie doit être retrouvé......    La défense de ces valeurs n'est  ni de droite, ni de gauche, le développement durable est tout simplement le droit à la vie, c'est dans ce droit et le respect de l'autre que nous nous inscrivons. Aussi, toutes les femmes et les hommes de bonne volonté voulant un avenir pour les générations futures sont invités à nous rejoindre. 

Adhérez 

CAP21 Le Rassemblement Citoyen 81 Rue de Monceau 75008 Paris cap21infos@gmail.com 

3 août 2012 5 03 /08 /août /2012 09:03

Georges FandosCAP21 prend acte que le plan écophyto ne remplit pas ses objectifs et demande une réforme plus ambitieuse, englobant l’ensemble des techniques de production.

Le plan Ecophyto ne remplit pas ses objectifs de réduction de 50 % de l’usage des pesticides. Ce constat a été fait par le Ministre Stéphane Le Foll, le 24 juillet, à la Commission des Affaires Economiques du Sénat.

CAP21 envisage plusieurs causes à cet échec. Première cause : un objectif illusoire, qui découle d’une démarche technocratique arbitraire et qui manque de précision (par exemple, parle-t-on d’une réduction des doses ou des quantités consommées à l’hectare ?). Deuxième cause : l’absence d’une réflexion de fond et de moyens conséquents à mettre en oeuvre. C’est l’ensemble des systèmes techniques de production qu’il faut revoir, et non le seul aspect phyto-sanitaire, alors déconnecté du reste.
Nous avons besoin de véritables incitations pour, notamment, aider les producteurs à développer les haies multi espèces qui abritent les insectes régulateurs naturels de parasites. Il faut aussi des mesures pour libérer les producteurs, prisonniers de logiques techniques qui les obligent à traiter, comme la pression phytosanitaire due à la monoculture ou à une faible biodiversité de l’exploitation... “Ce plan est un échec, pour toutes ces raisons. Il est donc grand temps de poser les problématiques plus globalement si l’on veut réduire l’usage de pesticides”, explique Georges Fandos, vice-président de CAP21 et ingénieur agronome.
Rappelons que les pesticides sont dangereux pour l’environnement et la santé publique, pour les consommateurs comme les applicateurs que sont les agriculteurs, premiers exposés au danger et aussi premiers intéressés par une telle démarche.
CAP21 estime que la PAC pourrait devenir un véritable levier d’action dans ce sens et souhaite que la prochaine conférence gouvernementale s’empare de ces thématiques. Le mouvement est prêt à apporter ses compétences à ce débat.

Georges FANDOS, vice-président de CAP21 georges.fandos@wanadoo.fr

Partager cet article

Published by CAP21 BOURGOGNE - dans cap21-bourgogne
commenter cet article

commentaires

La revue de presse de CAP21

la revue de presse est gérée par Marie José Thouvenel  

Suivez CAP21 Bourgogne sur Twitter

https://twitter.com/bordatbenoit