Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CAP21 - Le Rassemblement Citoyen

Rejoignez-nous, adhérez en cliquant ici

            http://www.cap21lrc.fr/

               Armoiries Bourgogne Moderne (2)

L'équipe de CAP21-LRC en Bourgogne Franche-Comté:

 

Sébastien Heroguelle

Délégué Régional Bourgogne Franche-Comté

sheroguelle@yahoo.fr

 

Benoit

Benoit Bordart

Délégué Départemental de la Côte d’Or

bordatbenoit@aol.com

 

Sonia Fisel

Déléguée Départemental Adjointe de la Côte d’Or

 

BC-1

Brigitte Compain-Murez

Déléguée Départementale de la Nièvre

bcompain@orange.fr

 

 jrboisselotphoto3-1 (2)

Jean René Boisselot

Délégué départemental Saône et Loire

jrbois71@gmail.com

           

Jean Marc Collet

Jean Marc Collet

Délégué départemental Yonne

jmcollet@sfr.fr

 

Maxime Bros

Responsable Départemental  des Jeunes CAP21 LRC Bourgogne

 

Frédéric Lacroix

Trésorier

flacroix21@gmail.com

 

Eugène Krempp

Responsable Agriculture, Agriculture Périurbaine

eugene.k@free.fr

   

Joël Grenier

Responsable des relations avec SDN21

 joelattic@yahoo.fr

            

Florence Bardon Bertoux

Responsable EAU

flobarde@wanadoo.fr

           

Philippe Desbrieres

Reponsable OGM, Santé Environnement

philippe.desbrieres@u-bourgogne.fr

 

 

Jacques Hervé Riffaud

Responsable Mobilité

jh.riffaud@gmail.com

                

Amandine

Webmaster

 

Rechercher

Nous sommes tous Charlie!

b2UoWgU

CAP21 Bourgogne Le Rassemblement Citoyen


CAP21 Le Rassemblement Citoyen

CL2Présidé par Corinne Lepage, Eurodéputée, CAP21 Le Rassemblement Citoyen est un mouvement politique, écologiste, humaniste et citoyen, issu de la société civile, qui s'inscrit résolument dans le respect des principes républicains et démocratiques. Nous défendons des valeurs fondamentales auxquelles nous vouons notre action : La protection durable de la vie humaine et de la biodiversité doit être la priorité. Les notions d'éthique et de responsabilité doivent être placées au cœur de l'économie de marché qui n'est qu'un outil au service du développement durable.  Le principe de précaution devient un principe d'action politique.  La solidarité doit être affirmée face à l'exclusion.  La mondialisation doit être régulée au bénéfice de l'Homme et de la Planète.  Le sens de la démocratie doit être retrouvé......    La défense de ces valeurs n'est  ni de droite, ni de gauche, le développement durable est tout simplement le droit à la vie, c'est dans ce droit et le respect de l'autre que nous nous inscrivons. Aussi, toutes les femmes et les hommes de bonne volonté voulant un avenir pour les générations futures sont invités à nous rejoindre. 

Adhérez 

CAP21 Le Rassemblement Citoyen 81 Rue de Monceau 75008 Paris cap21infos@gmail.com 

17 décembre 2010 5 17 /12 /décembre /2010 13:48

http://asset.rue89.com/files/LucileSourds/etat_vie_privee_illus.jpgEn toute tranquillité, mais aussi en toute opacité, le gouvernement a fait voter en 2009 la vente du fichier SIV (des cartes grises) à des fins commerciales. On rappellera que ce fichier est constitué à partir des déclarations obligatoires que tout acquéreur de véhicule doit faire. Mais, en remplissant une déclaration à destination de l'Etat, personne n'imagine remplir un formulaire qui sera utilisé à des fins commerciales, en catimini de surcroît.

Des données qui seront utilisées à des fins commerciales

Un tel procédé paraît doublement choquant et illégal, voire inconstitutionnel. Tout d'abord, il méconnaît manifestement la loi informatique et libertés. Ainsi, l'article 6 de cette loi rappelle que les données sont « collectées pour des finalités déterminées, explicites et légitimes et ne sont pas traitées ultérieurement de manière incompatible avec ces finalités ».

Tel n'est évidemment pas le cas de données fournies pour obtenir un document administratif et qui sont utilisées à des fins commerciales.

En second lieu, l'article 32 rappelle que « la personne auprès de laquelle sont recueillies des données à caractère personnel la concernant est informée, sauf si elle l'a été au préalable, par le responsable du traitement ou son représentant :

  1. de l'identité du responsable du traitement et, le cas échéant, de celle de son représentant ;
  2. de la finalité poursuivie par le traitement auquel les données sont destinées ;
  3. du caractère obligatoire ou facultatif des réponses ;
  4. des conséquences éventuelles, à son égard, d'un défaut de réponse ;
  5. des destinataires ou catégories de destinataires des données ;
  6. des droits qu'elle tient des dispositions de la section 2 du présent chapitre. »

Or, manifestement, lorsqu'une demande de carte grise est faite, personne n'est informé de ce que les constructeurs automobiles et demain les acquéreurs du fichier pourront l'utiliser.

L'Etat fait sa trésorerie en bafouant les libertés individuelles

Enfin, l'article 36 de la loi précise :

« Toute personne physique a le droit de s'opposer, pour des motifs légitimes, à ce que des données à caractère personnel la concernant fassent l'objet d'un traitement. »

Elle a le droit de s'opposer, sans frais, à ce que les données la concernant soient utilisées à des fins de prospection, notamment commerciale, par le responsable actuel du traitement ou celui d'un traitement ultérieur. Manifestement, ce droit ne pourra être exercé s'agissant de ce fichier.

 

Dès lors, cette disposition votée discrètement en 2009, mais non encore entrée en vigueur, viole ouvertement les lois existantes. Il est de surcroît particulièrement choquant et contraire à l'éthique élémentaire. En effet, même si l'Etat est impécunieux, il est immoral qu'il fasse sa trésorerie en bafouant les libertés individuelles et en vendant des informations qu'il collecte à titre obligatoire de la part des citoyens, et sans les prévenir pour leur permettre de le refuser.

Si un tel texte devait voir le jour, il conviendrait de le faire censurer quelle que soit sa forme juridique. Mais on ne peut aujourd'hui que souhaiter que le gouvernement recule et abandonne ce texte indéfendable et qui participe d'un mouvement d'ensemble qui abaisse la France au rang d'une république bananière.

 

Photo : une pancarte « privé » sur une grille à Londres (Alexandre Vialle/Flickr).

 

Source :


Par Corinne Lepage | Présidente de Cap21

A la Une de Rue89 - http://www.rue89.com/

Partager cet article

Published by Cap21 Bourgogne
commenter cet article

commentaires

La revue de presse de CAP21

la revue de presse est gérée par Marie José Thouvenel  

Suivez CAP21 Bourgogne sur Twitter

https://twitter.com/bordatbenoit