Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CAP21 - Le Rassemblement Citoyen

Rejoignez-nous, adhérez en cliquant ici

            http://www.cap21lrc.fr/

               Armoiries Bourgogne Moderne (2)

L'équipe de CAP21-LRC en Bourgogne Franche-Comté:

 

Sébastien Heroguelle

Délégué Régional Bourgogne Franche-Comté

sheroguelle@yahoo.fr

 

Benoit

Benoit Bordart

Délégué Départemental de la Côte d’Or

bordatbenoit@aol.com

 

Sonia Fisel

Déléguée Départemental Adjointe de la Côte d’Or

 

BC-1

Brigitte Compain-Murez

Déléguée Départementale de la Nièvre

bcompain@orange.fr

 

 jrboisselotphoto3-1 (2)

Jean René Boisselot

Délégué départemental Saône et Loire

jrbois71@gmail.com

           

Jean Marc Collet

Jean Marc Collet

Délégué départemental Yonne

jmcollet@sfr.fr

 

Maxime Bros

Responsable Départemental  des Jeunes CAP21 LRC Bourgogne

 

Frédéric Lacroix

Trésorier

flacroix21@gmail.com

 

Eugène Krempp

Responsable Agriculture, Agriculture Périurbaine

eugene.k@free.fr

   

Joël Grenier

Responsable des relations avec SDN21

 joelattic@yahoo.fr

            

Florence Bardon Bertoux

Responsable EAU

flobarde@wanadoo.fr

           

Philippe Desbrieres

Reponsable OGM, Santé Environnement

philippe.desbrieres@u-bourgogne.fr

 

 

Jacques Hervé Riffaud

Responsable Mobilité

jh.riffaud@gmail.com

                

Amandine

Webmaster

 

Rechercher

Nous sommes tous Charlie!

b2UoWgU

CAP21 Bourgogne Le Rassemblement Citoyen


CAP21 Le Rassemblement Citoyen

CL2Présidé par Corinne Lepage, Eurodéputée, CAP21 Le Rassemblement Citoyen est un mouvement politique, écologiste, humaniste et citoyen, issu de la société civile, qui s'inscrit résolument dans le respect des principes républicains et démocratiques. Nous défendons des valeurs fondamentales auxquelles nous vouons notre action : La protection durable de la vie humaine et de la biodiversité doit être la priorité. Les notions d'éthique et de responsabilité doivent être placées au cœur de l'économie de marché qui n'est qu'un outil au service du développement durable.  Le principe de précaution devient un principe d'action politique.  La solidarité doit être affirmée face à l'exclusion.  La mondialisation doit être régulée au bénéfice de l'Homme et de la Planète.  Le sens de la démocratie doit être retrouvé......    La défense de ces valeurs n'est  ni de droite, ni de gauche, le développement durable est tout simplement le droit à la vie, c'est dans ce droit et le respect de l'autre que nous nous inscrivons. Aussi, toutes les femmes et les hommes de bonne volonté voulant un avenir pour les générations futures sont invités à nous rejoindre. 

Adhérez 

CAP21 Le Rassemblement Citoyen 81 Rue de Monceau 75008 Paris cap21infos@gmail.com 

2 février 2011 3 02 /02 /février /2011 09:17

http://idata.over-blog.com/2/92/29/19//cap21_internet.jpgAlors qu’une vaste campagne de communication vient d’être lancée par la DSCN sur son projet de centrales nucléaires immergées au large des côtes, Flexblue, CAP21, mouvement humaniste et écologiste, tient à exprimer ses plus vives inquiétudes sur la possibilité de développement de tels projets dans les mers du globe.

- En premier lieu, ce type de projet est pensé en l’absence d’accident grave. Qu’adviendrait il du réacteur en cas d’accident ? Nous aurions affaire alors à un déchet nucléaire sur lequel il serait très difficile d’intervenir alors que l’immersion des déchets nucléaires est interdite par traité international.

- La vulnérabilité est importante pour deux raisons au moins :

• la fragilité de ligne de transport du courant. Si la ligne venait à être coupée, la sûreté de l’installation dépendrait entièrement des ressources internes durant la phase critique, celle de la mise à l’arrêt, à chaud puis à froid.

• Les difficultés d’intervention en fonds marins depuis l’extérieur (amenée des équipes de maintenance en cas de tempête par exemple)

- l’écosystème marin côtier autour de la centrale subira de profondes perturbations en raison du rejet de grandes quantités de chaleur à une profondeur où l’eau est très froide et de gaz radioactifs en routine (C14, tritium, iode)

- Les risques d’actes malveillants, terroriste ou d’une puissance étrangère ne sont pas à exclure et difficiles à contrôler

- Les petites centrales entrainent évidemment une multiplication des réacteurs nucléaires et donc un risque élevé de dissémination de combustibles fossiles surtout si 200 unités sont commercialisées comme l’envisagent les prévisions les plus optimistes.

Ces réacteurs low cost visent des pays qui n'ont pas besoin de nucléaire puisque la plupart possède de conditions climatiques privilégiées où l’électricité solaire a toute sa place et où un mixte éolien offshore/solaire réduirait à peu de chose les besoins de stockage de l’électricité ou les problèmes de défaut de production.

Les techniques alternatives sont prêtes et le développement n'a pas besoin d'attendre une dizaine d'années que ces coûteux et dangereux gadgets soient au point.

Yves Lenoir, ingénieur, membre du groupe Energie Développement
Eric Delhaye, président délégué de CAP21
par Cap21 dans CPnational

Partager cet article

Published by CAP21
commenter cet article

commentaires

La revue de presse de CAP21

la revue de presse est gérée par Marie José Thouvenel  

Suivez CAP21 Bourgogne sur Twitter

https://twitter.com/bordatbenoit