Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CAP21 - Le Rassemblement Citoyen

Rejoignez-nous, adhérez en cliquant ici

            http://www.cap21lrc.fr/

               Armoiries Bourgogne Moderne (2)

L'équipe de CAP21-LRC en Bourgogne Franche-Comté:

 

Sébastien Heroguelle

Délégué Régional Bourgogne Franche-Comté

sheroguelle@yahoo.fr

 

Benoit

Benoit Bordart

Délégué Départemental de la Côte d’Or

bordatbenoit@aol.com

 

Sonia Fisel

Déléguée Départemental Adjointe de la Côte d’Or

 

BC-1

Brigitte Compain-Murez

Déléguée Départementale de la Nièvre

bcompain@orange.fr

 

 jrboisselotphoto3-1 (2)

Jean René Boisselot

Délégué départemental Saône et Loire

jrbois71@gmail.com

           

Jean Marc Collet

Jean Marc Collet

Délégué départemental Yonne

jmcollet@sfr.fr

 

Maxime Bros

Responsable Départemental  des Jeunes CAP21 LRC Bourgogne

 

Frédéric Lacroix

Trésorier

flacroix21@gmail.com

 

Eugène Krempp

Responsable Agriculture, Agriculture Périurbaine

eugene.k@free.fr

   

Joël Grenier

Responsable des relations avec SDN21

 joelattic@yahoo.fr

            

Florence Bardon Bertoux

Responsable EAU

flobarde@wanadoo.fr

           

Philippe Desbrieres

Reponsable OGM, Santé Environnement

philippe.desbrieres@u-bourgogne.fr

 

 

Jacques Hervé Riffaud

Responsable Mobilité

jh.riffaud@gmail.com

                

Amandine

Webmaster

 

Rechercher

Nous sommes tous Charlie!

b2UoWgU

CAP21 Bourgogne Le Rassemblement Citoyen


CAP21 Le Rassemblement Citoyen

CL2Présidé par Corinne Lepage, Eurodéputée, CAP21 Le Rassemblement Citoyen est un mouvement politique, écologiste, humaniste et citoyen, issu de la société civile, qui s'inscrit résolument dans le respect des principes républicains et démocratiques. Nous défendons des valeurs fondamentales auxquelles nous vouons notre action : La protection durable de la vie humaine et de la biodiversité doit être la priorité. Les notions d'éthique et de responsabilité doivent être placées au cœur de l'économie de marché qui n'est qu'un outil au service du développement durable.  Le principe de précaution devient un principe d'action politique.  La solidarité doit être affirmée face à l'exclusion.  La mondialisation doit être régulée au bénéfice de l'Homme et de la Planète.  Le sens de la démocratie doit être retrouvé......    La défense de ces valeurs n'est  ni de droite, ni de gauche, le développement durable est tout simplement le droit à la vie, c'est dans ce droit et le respect de l'autre que nous nous inscrivons. Aussi, toutes les femmes et les hommes de bonne volonté voulant un avenir pour les générations futures sont invités à nous rejoindre. 

Adhérez 

CAP21 Le Rassemblement Citoyen 81 Rue de Monceau 75008 Paris cap21infos@gmail.com 

4 novembre 2010 4 04 /11 /novembre /2010 14:06

index-copie-2.jpgLa satisfaction manifestée par Jean Louis Borloo au regard du succès du grenelle au point d’en faire un argument de vente pour sa candidature à Matignon laisse plus que rêveur…

Il me fait penser au miel que l’on donne en même temps qu’un purgatif. Il le fait « passer » mais à la fin il ne reste que la purge.

Certes, le grenelle dans sa conception a été un remarquable succès. Mais la réalité est toute autre.

 

Tout d’abord, à supposer que l’immense usine à gaz que constituent les 2 lois Grenelle soit l’instrument de mesure du succès, le rapport d’évaluation qui vient d’être rendu public et réalisé par des « défenseurs du grenelle »  (puisque responsables de groupes de travail) n’est pas si brillant. Il en va d’autant plus qu’il retient dans les engagements réalisés (18%) l’augmentation rapide des filières éoliennes et solaires. Les professionnels apprécieront.

 

Ensuite, parce qu’il ne s‘agit pas seulement de pondre des centaines de textes dont certains concernent des sujets très mineurs ou ne changent quasiment rien au droit car ils ne sont pas normatifs. Il s’agit de savoir ce qui change réellement. Or, en dehors du bâtiment , rien n’a réellement changé sur les points majeurs : la faiblesse des ENr et des politiques d’efficacité énergétique pour cause de tout-nucléaire, (nous sommes toujours à 13% d’ENr alors que nos engagements communautaires prévoyaient 20% en 2010) la volonté de continuer à favoriser la route, le camion et la construction automobile au détriment du rail, notamment le fret, la pollution de l’air et notamment des particules fines pour laquelle une action vient d’être engagée contre la France par l’union européenne, la fiscalité verte parmi les plus minables d’Europe etc….l’expertise ne s’est guère améliorée quoiqu’on doive noter un net progrès de l’ANSES par rapport à l’AFFSA et il n’est question ni des lanceurs d’alerte ni d’une vraie responsabilité des sociétés mères pour leurs filiales  que j’avais proposé dans un rapport mis au placard dès qu’il est sorti.

 

En définitive, c’est sans doute l’affaire du conseil économique, social et environnemental qui illustre le mieux l’opération d’enfumage à laquelle nous assistons.

La transformation du vieux CES pour en faire un véritable outil de démocratie participative avait été suggéré par Robert Lion comme par moi-même. Le Grenelle a limité ses ambitions à la nomination de représentants du monde environnemental par 33 membres, les 15 « personnalités qualifiées » choisies par le Premier ministre, ainsi que 4 représentants des usagers de la nature (chasseur et pêcheurs) et 14 représentants des ONG environnementales (France Nature Environnement, la Fondation Nicolas Hulot, la Ligue pour la protection des oiseaux, les Amis de la Terre, la Ligue ROC, le Réseau action climat et Surfrider Foundation Europe). On observera que Greenpeace France et WWF France ont été exclues. Mais, le comble est dans le choix des 15 PQ dont 4 ont une compétence (très majoritaire de surcroît) en matière d’environnement. Si on exclut les représentants de Suez et Veolia, qui ont une compétence mais devraient siéger dans un autre collège, les autres n’ont aucune compétence, voire se sont manifestés contre l’environnement et bénéficient d’un renvoi d’ascenseur pour une raison ou pour une autre.

Autrement dit, tout change pour que rien ne change.

 

Corinne Lepage

http://corinnelepage.hautetfort.com/

Partager cet article

Published by Cap21 Bourgogne
commenter cet article

commentaires

La revue de presse de CAP21

la revue de presse est gérée par Marie José Thouvenel  

Suivez CAP21 Bourgogne sur Twitter

https://twitter.com/bordatbenoit