Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CAP21 - Le Rassemblement Citoyen

Rejoignez-nous, adhérez en cliquant ici

            http://www.cap21lrc.fr/

               Armoiries Bourgogne Moderne (2)

L'équipe de CAP21-LRC en Bourgogne Franche-Comté:

 

Sébastien Heroguelle

Délégué Régional Bourgogne Franche-Comté

sheroguelle@yahoo.fr

 

Benoit

Benoit Bordart

Délégué Départemental de la Côte d’Or

bordatbenoit@aol.com

 

Sonia Fisel

Déléguée Départemental Adjointe de la Côte d’Or

 

BC-1

Brigitte Compain-Murez

Déléguée Départementale de la Nièvre

bcompain@orange.fr

 

 jrboisselotphoto3-1 (2)

Jean René Boisselot

Délégué départemental Saône et Loire

jrbois71@gmail.com

           

Jean Marc Collet

Jean Marc Collet

Délégué départemental Yonne

jmcollet@sfr.fr

 

Maxime Bros

Responsable Départemental  des Jeunes CAP21 LRC Bourgogne

 

Frédéric Lacroix

Trésorier

flacroix21@gmail.com

 

Eugène Krempp

Responsable Agriculture, Agriculture Périurbaine

eugene.k@free.fr

   

Joël Grenier

Responsable des relations avec SDN21

 joelattic@yahoo.fr

            

Florence Bardon Bertoux

Responsable EAU

flobarde@wanadoo.fr

           

Philippe Desbrieres

Reponsable OGM, Santé Environnement

philippe.desbrieres@u-bourgogne.fr

 

 

Jacques Hervé Riffaud

Responsable Mobilité

jh.riffaud@gmail.com

                

Amandine

Webmaster

 

Rechercher

Nous sommes tous Charlie!

b2UoWgU

CAP21 Bourgogne Le Rassemblement Citoyen


CAP21 Le Rassemblement Citoyen

CL2Présidé par Corinne Lepage, Eurodéputée, CAP21 Le Rassemblement Citoyen est un mouvement politique, écologiste, humaniste et citoyen, issu de la société civile, qui s'inscrit résolument dans le respect des principes républicains et démocratiques. Nous défendons des valeurs fondamentales auxquelles nous vouons notre action : La protection durable de la vie humaine et de la biodiversité doit être la priorité. Les notions d'éthique et de responsabilité doivent être placées au cœur de l'économie de marché qui n'est qu'un outil au service du développement durable.  Le principe de précaution devient un principe d'action politique.  La solidarité doit être affirmée face à l'exclusion.  La mondialisation doit être régulée au bénéfice de l'Homme et de la Planète.  Le sens de la démocratie doit être retrouvé......    La défense de ces valeurs n'est  ni de droite, ni de gauche, le développement durable est tout simplement le droit à la vie, c'est dans ce droit et le respect de l'autre que nous nous inscrivons. Aussi, toutes les femmes et les hommes de bonne volonté voulant un avenir pour les générations futures sont invités à nous rejoindre. 

Adhérez 

CAP21 Le Rassemblement Citoyen 81 Rue de Monceau 75008 Paris cap21infos@gmail.com 

3 septembre 2011 6 03 /09 /septembre /2011 07:37

index-copie-2En voyage au Japon, l'ancienne ministre de l'Environnement Corinne Lepage s'est rendue à Fukushima. Suite à cette visite, elle a appelé les divers partis politiques à organiser dans le cadre de la campagne présidentielle, un débat sur une possible sortie du nucléaire de la France.

L'ancienne ministre de l'Environnement Corinne Lepage était cette semaine en visite au Japon, notamment pour se rendre à Fukushima, à une soixantaine de kilomètres de la centrale nucléaire accidentée. Elle a alors rencontré des membres et responsables de l'association des mères de Fukushima, et s'est dite particulièrement touchée. Ce vendredi, à l'issue de son voyage de trois jours sur l'archipel nippon, Corinne Lepage a ainsi plaidé en faveur d'un abandon de l'énergie nucléaire en France, le seconde puissance nucléaire mondiale avec ses 58 réacteurs. "Il faut un grand débat sur la politique énergétique qui doit aboutir, car c'est notre intérêt économique autant que sécuritaire, à une sortie programmée du nucléaire", a-t-elle déclaré, citée par l'AFP.

"J'ai vécu Tchernobyl et j'ai l'impression de revivre la même histoire", a confié l'ancienne ministre, évoquant les habitants démunis, tant en terme d'informations que de moyens pour connaître les risques qu'ils encourent. "L'Etat japonais fait ce qu'il peut mais on est dans l'expérimentation. Ce qu'on voit avec Fukushima, c'est qu'aucun gouvernement ne peut payer pour protéger les gens et les indemniser après un accident nucléaire" souligne-t-elle.

Une industrie trop coûteuse

C'est pourquoi la députée européenne, fondatrice et présidente du parti écologiste Cap21, prône l'abandon des nouveaux projets de centrales en France, pour un retrait progressif du nucléaire. Une décision justifiée d'un point de vue sécuritaire mais aussi économique, estime-t-elle. "C'est un problème économique : cette industrie ne supporte pas son coût. Si le système du pollueur-payeur imposé aux autres industries s'appliquait au nucléaire, vous n'auriez plus d'énergie nucléaire", a expliqué Corinne Lepage, rappelant le coût du démantèlement des centrales et de la gestion des déchets radioactifs.

Article paru dans: http://www.maxisciences.com/centrale-nul%E9aire/corinne-lepage-reclame-un-debat-sur-l-039-abandon-du-nucleaire-en-france_art16724.html

Partager cet article

Published by CAP21 BOURGOGNE - dans cap21-bourgogne
commenter cet article

commentaires

JRapenne 05/09/2011 07:47


Merci Romain pour votre contribution vos articles sont très pertinents! A bientôt ! Jean


Romain 04/09/2011 23:44



Bonne idée que ce débat national. Et comme j'ai trouvé quelques textes précis et documentés sur la question, provenant d'un petit site peu connu, je les indique pour le débat.

Le premier montre que le nucléaire commence à être battu sur le terrain économique, ce qui était son point fort en France avec des chiffres arrangés. L'électricité serait plus chère avec des
réacteurs nucléaires, si on les construisait, qu'avec les énergies renouvelables : http://energeia.voila.net/nucle/reacteurs_trop_chers.htm

Le second montre que l'Allemagne aura plus de 35% d'électricité renouvelable en 2020 et jusqu'à 47% si un gouvernement plus écologique est constitué après les prochaines élections : http://energeia.voila.net/electri/allemagne_renouv_2020.htm

Le troisième compare, au niveau mondial, la production d'électricité provenant des réacteurs nucléaires qui entreront en activité d'ici 2015 à celle des fermes éoliennes et des centrales solaires
:
http://energeia.voila.net/electri/electri_compar_2015.htm
Comparaison nettement en faveur des énergies renouvelables. Et il s'agit bien de la production d'électricité, pas seulement de la puissance installée comme on l'entend souvent.




La revue de presse de CAP21

la revue de presse est gérée par Marie José Thouvenel  

Suivez CAP21 Bourgogne sur Twitter

https://twitter.com/bordatbenoit