Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CAP21 - Le Rassemblement Citoyen

Rejoignez-nous, adhérez en cliquant ici

            http://www.cap21lrc.fr/

               Armoiries Bourgogne Moderne (2)

L'équipe de CAP21-LRC en Bourgogne Franche-Comté:

 

Sébastien Heroguelle

Délégué Régional Bourgogne Franche-Comté

sheroguelle@yahoo.fr

 

Benoit

Benoit Bordart

Délégué Départemental de la Côte d’Or

bordatbenoit@aol.com

 

Sonia Fisel

Déléguée Départemental Adjointe de la Côte d’Or

 

BC-1

Brigitte Compain-Murez

Déléguée Départementale de la Nièvre

bcompain@orange.fr

 

 jrboisselotphoto3-1 (2)

Jean René Boisselot

Délégué départemental Saône et Loire

jrbois71@gmail.com

           

Jean Marc Collet

Jean Marc Collet

Délégué départemental Yonne

jmcollet@sfr.fr

 

Maxime Bros

Responsable Départemental  des Jeunes CAP21 LRC Bourgogne

 

Frédéric Lacroix

Trésorier

flacroix21@gmail.com

 

Eugène Krempp

Responsable Agriculture, Agriculture Périurbaine

eugene.k@free.fr

   

Joël Grenier

Responsable des relations avec SDN21

 joelattic@yahoo.fr

            

Florence Bardon Bertoux

Responsable EAU

flobarde@wanadoo.fr

           

Philippe Desbrieres

Reponsable OGM, Santé Environnement

philippe.desbrieres@u-bourgogne.fr

 

 

Jacques Hervé Riffaud

Responsable Mobilité

jh.riffaud@gmail.com

                

Amandine

Webmaster

 

Rechercher

Nous sommes tous Charlie!

b2UoWgU

CAP21 Bourgogne Le Rassemblement Citoyen


CAP21 Le Rassemblement Citoyen

CL2Présidé par Corinne Lepage, Eurodéputée, CAP21 Le Rassemblement Citoyen est un mouvement politique, écologiste, humaniste et citoyen, issu de la société civile, qui s'inscrit résolument dans le respect des principes républicains et démocratiques. Nous défendons des valeurs fondamentales auxquelles nous vouons notre action : La protection durable de la vie humaine et de la biodiversité doit être la priorité. Les notions d'éthique et de responsabilité doivent être placées au cœur de l'économie de marché qui n'est qu'un outil au service du développement durable.  Le principe de précaution devient un principe d'action politique.  La solidarité doit être affirmée face à l'exclusion.  La mondialisation doit être régulée au bénéfice de l'Homme et de la Planète.  Le sens de la démocratie doit être retrouvé......    La défense de ces valeurs n'est  ni de droite, ni de gauche, le développement durable est tout simplement le droit à la vie, c'est dans ce droit et le respect de l'autre que nous nous inscrivons. Aussi, toutes les femmes et les hommes de bonne volonté voulant un avenir pour les générations futures sont invités à nous rejoindre. 

Adhérez 

CAP21 Le Rassemblement Citoyen 81 Rue de Monceau 75008 Paris cap21infos@gmail.com 

26 avril 2010 1 26 /04 /avril /2010 06:58

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:8bEEzdvjkUe-2M:http://ladiesroom.fr/wp-content/uploads/2008/07/corine.jpgJe me demande si nous ne sommes pas entrés, avec l'hallali contre le principe de précaution dans une nouvelle étape de la dérégulation. En effet, la mise en cause par les néo-libéraux du droit et même de la légitimité des Etats à interdire la circulation aérienne du fait du nuage volcanique au motif que les compagnies étaient mieux à même de juger que les Etats des risques ou encore d' imposer des mesures en cas de risque vital participe d'une stratégie très claire: délégitimer les Etats dans leur fonction la plus ancienne et la plus fondamentale, assurer la sécurité humaine et l'intégrité de leurs ressortissants.

 

Après avoir contraint les Etats à se séparer des outils de régulation puis des services publics, le néo-libéralisme ambiant s’attaque à une troisième phase, celle du cœur de la fonction étatique : la sécurité. Ainsi, derrière la bataille féroce contre le principe de précaution instrumentalisé pour l’occasion, car il ne serait pas de bon ton de mettre en cause le principe de prudence ou de prévention qui est, en réalité, seul en cause, ne se dissimulent pas seulement les scientistes et bateleurs qui s’abritent dans les oripeaux de scientifiques, ni les lobbys prêts à tout pour vendre leurs technologies en évitant surtout de se préoccuper de leurs effets. En vérité, ce terrain est le nouveau terrain de chasse, peut-être l’ultime terrain de chasse d’une doctrine, mortifère, le néo-libéralisme, qui mise en cause du fait des crises, a trouvé comme échappatoire non pas de se défendre, mais au contraire d’ouvrir de nouveaux champs de conquête contre les Etats, c’est-à-dire contre les peuples.


Si d’aventure, ils l’emportaient, que resteraient-il aux Etats devenus incapables de soutenir financièrement la conception de l’Etat providence, et désormais privés du droit de défendre physiquement leurs populations ?


Il est donc de notre devoir collectif d’exiger, dans ce monde anxiogène dans lequel nous sommes enfoncés pour partie à dessein, que le monopole de la sécurité humaine reste aux Etats, sous un contrôle démocratique.

 

Corinne Lepage

25/04/2010

Partager cet article

Published by Corinne Lepage
commenter cet article

commentaires

La revue de presse de CAP21

la revue de presse est gérée par Marie José Thouvenel  

Suivez CAP21 Bourgogne sur Twitter

https://twitter.com/bordatbenoit