Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CAP21 - Le Rassemblement Citoyen

Rejoignez-nous, adhérez en cliquant ici

            http://www.cap21lrc.fr/

               Armoiries Bourgogne Moderne (2)

L'équipe de CAP21-LRC en Bourgogne Franche-Comté:

 

Sébastien Heroguelle

Délégué Régional Bourgogne Franche-Comté

sheroguelle@yahoo.fr

 

Benoit

Benoit Bordart

Délégué Départemental de la Côte d’Or

bordatbenoit@aol.com

 

Sonia Fisel

Déléguée Départemental Adjointe de la Côte d’Or

 

BC-1

Brigitte Compain-Murez

Déléguée Départementale de la Nièvre

bcompain@orange.fr

 

 jrboisselotphoto3-1 (2)

Jean René Boisselot

Délégué départemental Saône et Loire

jrbois71@gmail.com

           

Jean Marc Collet

Jean Marc Collet

Délégué départemental Yonne

jmcollet@sfr.fr

 

Maxime Bros

Responsable Départemental  des Jeunes CAP21 LRC Bourgogne

 

Frédéric Lacroix

Trésorier

flacroix21@gmail.com

 

Eugène Krempp

Responsable Agriculture, Agriculture Périurbaine

eugene.k@free.fr

   

Joël Grenier

Responsable des relations avec SDN21

 joelattic@yahoo.fr

            

Florence Bardon Bertoux

Responsable EAU

flobarde@wanadoo.fr

           

Philippe Desbrieres

Reponsable OGM, Santé Environnement

philippe.desbrieres@u-bourgogne.fr

 

 

Jacques Hervé Riffaud

Responsable Mobilité

jh.riffaud@gmail.com

                

Amandine

Webmaster

 

Rechercher

Nous sommes tous Charlie!

b2UoWgU

CAP21 Bourgogne Le Rassemblement Citoyen


CAP21 Le Rassemblement Citoyen

CL2Présidé par Corinne Lepage, Eurodéputée, CAP21 Le Rassemblement Citoyen est un mouvement politique, écologiste, humaniste et citoyen, issu de la société civile, qui s'inscrit résolument dans le respect des principes républicains et démocratiques. Nous défendons des valeurs fondamentales auxquelles nous vouons notre action : La protection durable de la vie humaine et de la biodiversité doit être la priorité. Les notions d'éthique et de responsabilité doivent être placées au cœur de l'économie de marché qui n'est qu'un outil au service du développement durable.  Le principe de précaution devient un principe d'action politique.  La solidarité doit être affirmée face à l'exclusion.  La mondialisation doit être régulée au bénéfice de l'Homme et de la Planète.  Le sens de la démocratie doit être retrouvé......    La défense de ces valeurs n'est  ni de droite, ni de gauche, le développement durable est tout simplement le droit à la vie, c'est dans ce droit et le respect de l'autre que nous nous inscrivons. Aussi, toutes les femmes et les hommes de bonne volonté voulant un avenir pour les générations futures sont invités à nous rejoindre. 

Adhérez 

CAP21 Le Rassemblement Citoyen 81 Rue de Monceau 75008 Paris cap21infos@gmail.com 

28 octobre 2010 4 28 /10 /octobre /2010 13:41

CLAlors que s’ouvre aujourd’hui le segment ministériel de la Conférence sur la biodiversité de Nagoya, Corinne Lepage rappelle l'importance d'arriver à des objectifs ambitieux et souligne la nécessité d'aboutir à un accord sur la biopiraterie.

"Les négociations sur la protection de la biodiversité sont aussi importantes que celles sur le climat", indique Corinne Lepage. "Il faut cesser de considérer la dégradation de la biodiversité comme un dommage collatéral inévitable du développement économique. Notre santé tout comme notre économie sont tributaires de la bonne santé des écosystèmes. La Conférence de Nagoya doit aboutir à des objectifs ambitieux, qui devront cette fois rapidement se traduire par des politiques concrètes et efficaces, en premier lieu en Europe."


Pour Corinne Lepage, il faut évoluer vers une économie écologique, prenant en compte la valeur du capital naturel : "Allouer un financement suffisant à la protection de la biodiversité est un investissement pour le futur".
Corinne Lepage souligne également l'importance d'aboutir à un accord sur le partage des bénéfices issues de la biodiversité, condition d'un accord global pour les pays en développement : "Un accord sur le partage des bénéfices ne sera pas suffisant pour mettre un terme à la biopiraterie, à laquelle il faut s'attaquer en réformant le système européen des brevets, mais au minimum les pays du Sud doivent toucher une part des profits issus de l'exploitation de leurs ressources génétiques, c'est une question de décence. L'Union européenne doit accepter que cet accord soit rétroactif, comme le demande les pays du Sud."
Pour Corinne Lepage, il est également nécessaire de mettre en place un « GIEC » de la biodiversité et de développer une approche globale prenant en compte les liens entre perte de la biodiversité et réchauffement climatique.


La 10ème session de la Conférence des Parties à la Convention sur la diversité biologique (COP 10 CDP) réunit à Nagoya les représentants de 193 pays. La Conférence vise à freiner la perte mondiale de la biodiversité, à trouver des solutions de financement pour aider les pays émergeants à cet égard et conclure les négociations sur l'accès au ressources génétiques et le partage des avantages liés à leurs utilisation. Le segment ministériel, étape finale de la négociation, se tient du 27 au 29 octobre.


Jeudi 28 Octobre 2010
www.francematin.info

Partager cet article

Published by Cap21 Bourgogne
commenter cet article

commentaires

La revue de presse de CAP21

la revue de presse est gérée par Marie José Thouvenel  

Suivez CAP21 Bourgogne sur Twitter

https://twitter.com/bordatbenoit