Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CAP21 - Le Rassemblement Citoyen

Rejoignez-nous, adhérez en cliquant ici

            http://www.cap21lrc.fr/

               Armoiries Bourgogne Moderne (2)

L'équipe de CAP21-LRC en Bourgogne Franche-Comté:

 

Sébastien Heroguelle

Délégué Régional Bourgogne Franche-Comté

sheroguelle@yahoo.fr

 

Benoit

Benoit Bordart

Délégué Départemental de la Côte d’Or

bordatbenoit@aol.com

 

Sonia Fisel

Déléguée Départemental Adjointe de la Côte d’Or

 

BC-1

Brigitte Compain-Murez

Déléguée Départementale de la Nièvre

bcompain@orange.fr

 

 jrboisselotphoto3-1 (2)

Jean René Boisselot

Délégué départemental Saône et Loire

jrbois71@gmail.com

           

Jean Marc Collet

Jean Marc Collet

Délégué départemental Yonne

jmcollet@sfr.fr

 

Maxime Bros

Responsable Départemental  des Jeunes CAP21 LRC Bourgogne

 

Frédéric Lacroix

Trésorier

flacroix21@gmail.com

 

Eugène Krempp

Responsable Agriculture, Agriculture Périurbaine

eugene.k@free.fr

   

Joël Grenier

Responsable des relations avec SDN21

 joelattic@yahoo.fr

            

Florence Bardon Bertoux

Responsable EAU

flobarde@wanadoo.fr

           

Philippe Desbrieres

Reponsable OGM, Santé Environnement

philippe.desbrieres@u-bourgogne.fr

 

 

Jacques Hervé Riffaud

Responsable Mobilité

jh.riffaud@gmail.com

                

Amandine

Webmaster

 

Rechercher

Nous sommes tous Charlie!

b2UoWgU

CAP21 Bourgogne Le Rassemblement Citoyen


CAP21 Le Rassemblement Citoyen

CL2Présidé par Corinne Lepage, Eurodéputée, CAP21 Le Rassemblement Citoyen est un mouvement politique, écologiste, humaniste et citoyen, issu de la société civile, qui s'inscrit résolument dans le respect des principes républicains et démocratiques. Nous défendons des valeurs fondamentales auxquelles nous vouons notre action : La protection durable de la vie humaine et de la biodiversité doit être la priorité. Les notions d'éthique et de responsabilité doivent être placées au cœur de l'économie de marché qui n'est qu'un outil au service du développement durable.  Le principe de précaution devient un principe d'action politique.  La solidarité doit être affirmée face à l'exclusion.  La mondialisation doit être régulée au bénéfice de l'Homme et de la Planète.  Le sens de la démocratie doit être retrouvé......    La défense de ces valeurs n'est  ni de droite, ni de gauche, le développement durable est tout simplement le droit à la vie, c'est dans ce droit et le respect de l'autre que nous nous inscrivons. Aussi, toutes les femmes et les hommes de bonne volonté voulant un avenir pour les générations futures sont invités à nous rejoindre. 

Adhérez 

CAP21 Le Rassemblement Citoyen 81 Rue de Monceau 75008 Paris cap21infos@gmail.com 

29 mars 2011 2 29 /03 /mars /2011 18:16

 

Le gâchis

Le gâchis

Voilà bien longtemps que je ne m’étais pas couchée à 7h du matin. C’est pourtant l’heure à laquelle s’est terminé le...

Voilà bien longtemps que je ne m’étais pas couchée à 7h du matin. C’est pourtant l’heure à laquelle s’est terminé le trilogue auquel j’ai participé cette nuit. De quoi s’agissait-il ? De la négociation finale avec le Conseil et la Commission sur le règlement intitulé « Nouveaux aliments », pour lequel des accords avaient été trouvés sur tous les sujets, sauf deux: la consommation des animaux clonés, et ce que l’on appelle les « actes délégués », c’est-à-dire dire le pouvoir donné au Parlement d’intervenir sur un certain nombre de décisions qui resteraient autrement du seul ressort de la Commission.

Nous avons échoué à trouver un accord avec le Conseil – c’est-à-dire les gouvernements des Etats membres – dans la mesure où le Parlement exigeait une traçabilité complète et, surtout, un étiquetage pour informer les consommateurs de toute trace de viande issue de bête clonée. Les gouvernements voulaient un système beaucoup moins restrictif.

Comment comprendre un tel blocage alors que l’immense majorité des Européens ne souhaite pas consommer d’animaux clonés, ni de descendants d’animaux clonés, et que le principe de la liberté de choix du consommateur impose évidemment un étiquetage?

Pourtant, le Parlement, ou plutôt sa délégation, a produit au cours de la négociation, et de manière unanime, des efforts considérables pour essayer de trouver un compromis. En effet, à l’origine, la délégation défendant le vote du Parlement en première lecture, s’était opposée de manière générale à l’introduction en Europe des animaux clonés et de leurs descendants. Dans un deuxième temps, dans un but de conciliation, la délégation avait accepté que l’interdiction d’introduction se limite aux animaux clonés, la première génération et la descendance faisant l’objet d’une traçabilité et d’un étiquetage. Nous étions même prêts à abandonner l’étiquetage de la descendance pour nous limiter à la première génération, viande et produits (lait par exemple).

C’était encore trop pour la Commission et le Conseil. Pour plaire à l’OMC et aux lobbys agricoles influencés par les lobbys américains, refusant un étiquetage qui découragerait les consommateurs, ils ont rejeté une demande devenue pourtant minimale. Dans leur esprit, mieux vaut cacher au consommateur ce qu’il achète que risquer de déplaire au commerce international et aux grands lobbys de l’agriculture américaine!

Ce comportement n’est pas seulement inacceptable à l’égard des consommateurs européens; il l’est également à l’égard des éleveurs derrière lesquels les pourfendeurs de l’étiquetage se sont en effet dissimulés. Que se passerait-il si les consommateurs se mettaient à douter de la viande qu’ils consomment en imaginant qu’elle puisse être clonée?

Le résultat des courses: pas de texte, donc pas de réglementation. Les défenseurs du clonage ont gagné une manche!

Partager cet article

Published by CAP21 BOURGOGNE - dans cap21-bourgogne
commenter cet article

commentaires

FRAINCART 07/07/2011 18:38



Il ne se passera rien car les personnes au pouvoir sont suffisamment intelligentes pour nous faire gober des oeufs tout cru ..La viande devient mauvaise... le saumon norvégien aussi il est
infesté de poux qui pourrissent la viande donc que faire ???



La revue de presse de CAP21

la revue de presse est gérée par Marie José Thouvenel  

Suivez CAP21 Bourgogne sur Twitter

https://twitter.com/bordatbenoit