Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CAP21 - Le Rassemblement Citoyen

Rejoignez-nous, adhérez en cliquant ici

            http://www.cap21lrc.fr/

               Armoiries Bourgogne Moderne (2)

L'équipe de CAP21-LRC en Bourgogne Franche-Comté:

 

Sébastien Heroguelle

Délégué Régional Bourgogne Franche-Comté

sheroguelle@yahoo.fr

 

Benoit

Benoit Bordart

Délégué Départemental de la Côte d’Or

bordatbenoit@aol.com

 

Sonia Fisel

Déléguée Départemental Adjointe de la Côte d’Or

 

BC-1

Brigitte Compain-Murez

Déléguée Départementale de la Nièvre

bcompain@orange.fr

 

 jrboisselotphoto3-1 (2)

Jean René Boisselot

Délégué départemental Saône et Loire

jrbois71@gmail.com

           

Jean Marc Collet

Jean Marc Collet

Délégué départemental Yonne

jmcollet@sfr.fr

 

Maxime Bros

Responsable Départemental  des Jeunes CAP21 LRC Bourgogne

 

Frédéric Lacroix

Trésorier

flacroix21@gmail.com

 

Eugène Krempp

Responsable Agriculture, Agriculture Périurbaine

eugene.k@free.fr

   

Joël Grenier

Responsable des relations avec SDN21

 joelattic@yahoo.fr

            

Florence Bardon Bertoux

Responsable EAU

flobarde@wanadoo.fr

           

Philippe Desbrieres

Reponsable OGM, Santé Environnement

philippe.desbrieres@u-bourgogne.fr

 

 

Jacques Hervé Riffaud

Responsable Mobilité

jh.riffaud@gmail.com

                

Amandine

Webmaster

 

Rechercher

Nous sommes tous Charlie!

b2UoWgU

CAP21 Bourgogne Le Rassemblement Citoyen


CAP21 Le Rassemblement Citoyen

CL2Présidé par Corinne Lepage, Eurodéputée, CAP21 Le Rassemblement Citoyen est un mouvement politique, écologiste, humaniste et citoyen, issu de la société civile, qui s'inscrit résolument dans le respect des principes républicains et démocratiques. Nous défendons des valeurs fondamentales auxquelles nous vouons notre action : La protection durable de la vie humaine et de la biodiversité doit être la priorité. Les notions d'éthique et de responsabilité doivent être placées au cœur de l'économie de marché qui n'est qu'un outil au service du développement durable.  Le principe de précaution devient un principe d'action politique.  La solidarité doit être affirmée face à l'exclusion.  La mondialisation doit être régulée au bénéfice de l'Homme et de la Planète.  Le sens de la démocratie doit être retrouvé......    La défense de ces valeurs n'est  ni de droite, ni de gauche, le développement durable est tout simplement le droit à la vie, c'est dans ce droit et le respect de l'autre que nous nous inscrivons. Aussi, toutes les femmes et les hommes de bonne volonté voulant un avenir pour les générations futures sont invités à nous rejoindre. 

Adhérez 

CAP21 Le Rassemblement Citoyen 81 Rue de Monceau 75008 Paris cap21infos@gmail.com 

10 juin 2010 4 10 /06 /juin /2010 07:09

 

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:zxr37Y4EMa6GXM:http://www.2477news.com/photo/1951918-2685459.jpgLe 2 juin, le Sénat a retiré le Défenseur des enfants du périmètre du Défenseur des droits lors de l’examen du projet de loi qui instaure cette nouvelle institution. Ceci contre l’avis du gouvernement et du rapporteur UMP du texte.

Rappelons que le poste de défenseur des enfants a été créé en mars 2000 afin de défendre et de promouvoir les droits des enfants tels qu’ils ont été définis par la loi.

Surprise : le 3 juin, retour en arrière lors de la première lecture du projet de loi organique instaurant le Défenseur des droits : le Défenseur des enfants est réintégré dans son périmètre. Outre le revirement du jour au lendemain, certes légal, cela constitue une nouvelle atteinte au principe démocratique de la séparation des pouvoirs car il est fort probable que le pouvoir exécutif ait fait pression pour qu’un nouveau vote, le 4 juin, soit conforme à son souhait de voir le Défenseur des enfants sous la coupe du Défenseur des Droits.

Un revirement dénoncé comme un déni de démocratie, non seulement par l’opposition mais aussi par l’actuelle titulaire du poste de Défenseur des enfants, ancienne élue de droite, Dominique Versini : « Ce qui n’est pas normal, et qui devrait quand même interroger bon nombre de nos concitoyens, c’est que par pression du gouvernement, on refasse voter, contraignant la gauche à sortir, choquée par ce déni de démocratie », a-t-elle déclaré sur France Info.

Il est intéressant néanmoins de remarquer que le rapporteur UMP de la commission des lois, Patrice Gélard, a donné un avis négatif aux amendements du gouvernement, une majorité de sa commission (17 sur 10) s’étant en effet prononcée contre ces derniers lors de leur examen pendant une suspension de séance.

par équipe anticor

http://anticor.org

9 JUIN, 2010


 

Partager cet article

Published by Jean Rapenne
commenter cet article

commentaires

La revue de presse de CAP21

la revue de presse est gérée par Marie José Thouvenel  

Suivez CAP21 Bourgogne sur Twitter

https://twitter.com/bordatbenoit