Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CAP21 - Le Rassemblement Citoyen

Rejoignez-nous, adhérez en cliquant ici

            http://www.cap21lrc.fr/

               Armoiries Bourgogne Moderne (2)

L'équipe de CAP21-LRC en Bourgogne Franche-Comté:

 

Sébastien Heroguelle

Délégué Régional Bourgogne Franche-Comté

sheroguelle@yahoo.fr

 

Benoit

Benoit Bordart

Délégué Départemental de la Côte d’Or

bordatbenoit@aol.com

 

Sonia Fisel

Déléguée Départemental Adjointe de la Côte d’Or

 

BC-1

Brigitte Compain-Murez

Déléguée Départementale de la Nièvre

bcompain@orange.fr

 

 jrboisselotphoto3-1 (2)

Jean René Boisselot

Délégué départemental Saône et Loire

jrbois71@gmail.com

           

Jean Marc Collet

Jean Marc Collet

Délégué départemental Yonne

jmcollet@sfr.fr

 

Maxime Bros

Responsable Départemental  des Jeunes CAP21 LRC Bourgogne

 

Frédéric Lacroix

Trésorier

flacroix21@gmail.com

 

Eugène Krempp

Responsable Agriculture, Agriculture Périurbaine

eugene.k@free.fr

   

Joël Grenier

Responsable des relations avec SDN21

 joelattic@yahoo.fr

            

Florence Bardon Bertoux

Responsable EAU

flobarde@wanadoo.fr

           

Philippe Desbrieres

Reponsable OGM, Santé Environnement

philippe.desbrieres@u-bourgogne.fr

 

 

Jacques Hervé Riffaud

Responsable Mobilité

jh.riffaud@gmail.com

                

Amandine

Webmaster

 

Rechercher

Nous sommes tous Charlie!

b2UoWgU

CAP21 Bourgogne Le Rassemblement Citoyen


CAP21 Le Rassemblement Citoyen

CL2Présidé par Corinne Lepage, Eurodéputée, CAP21 Le Rassemblement Citoyen est un mouvement politique, écologiste, humaniste et citoyen, issu de la société civile, qui s'inscrit résolument dans le respect des principes républicains et démocratiques. Nous défendons des valeurs fondamentales auxquelles nous vouons notre action : La protection durable de la vie humaine et de la biodiversité doit être la priorité. Les notions d'éthique et de responsabilité doivent être placées au cœur de l'économie de marché qui n'est qu'un outil au service du développement durable.  Le principe de précaution devient un principe d'action politique.  La solidarité doit être affirmée face à l'exclusion.  La mondialisation doit être régulée au bénéfice de l'Homme et de la Planète.  Le sens de la démocratie doit être retrouvé......    La défense de ces valeurs n'est  ni de droite, ni de gauche, le développement durable est tout simplement le droit à la vie, c'est dans ce droit et le respect de l'autre que nous nous inscrivons. Aussi, toutes les femmes et les hommes de bonne volonté voulant un avenir pour les générations futures sont invités à nous rejoindre. 

Adhérez 

CAP21 Le Rassemblement Citoyen 81 Rue de Monceau 75008 Paris cap21infos@gmail.com 

24 août 2010 2 24 /08 /août /2010 07:03

Il s’agit d’une sombre affaire d’associations virtuelles déjà révélée par le Canard Enchaîné début 2009 et repris à l’époque par Anticor.


Le stratagème mis en place est simple et vieux comme les collectivités locales. On crée une association. On produit de fausses factures associées à une activité bidon et l’on obtient des subventions, par exemple de la Région (c’était le cas dans cette affaire) ou de toute autre collectivité. C’est ce qui s’est passé à Marseille, selon le  Canard Enchaîné du 18 août. Cette fois-ci, après l’affaire Woerth qui a plombé l’UMP, ce sont les socialistes qui sont dans le coup.

 

 Comme souvent, lorsqu’il s’agit de prendre ses responsabilités, tout le monde se défile. Courageusement, la députée socialiste des Bouches de Rhône et Vice Présidente de la région PACA, Sylvie Andrieux, après avoir été mise en examen pour complicité de détournement de fonds publics, complicité et tentative d’escroquerie, rejette la responsabilité sur Michel Vauzelle, lui-même député et Président de ladite Région.

 

A ce jour le détournement de fonds publics serait estimé à 750.000 €. Une vingtaine d’associations seraient en cause, la plupart domiciliées dans les quartiers nord de Marseille, la circonscription de Sylvie Andrieux. Pure coïncidence certainement.

 

Evidemment, on peut penser que ces subventions octroyées à ces associations fantômes, avaient une contrepartie. C’est ce que la justice tentera de savoir, tout en définissant les responsabilités des uns et des autres.

 

Cette affaire nous montre encore une fois que personne ne reconnaît les faits, personne n’est responsable, y compris le Président de la Région PACA qui, de par ses fonctions, est théoriquement au courant de ce qui se passe dans sa Région. Ce qui nous amènerait à penser que la Région PACA serait une véritable pétaudière, ce qu’évidemment nous ne croyons pas. Car à côté des politiques, existe un corps de fonctionnaires qui gèrent. D’ailleurs, toujours selon le Canard Enchaîné, Sylvie Andrieux avait accordé des subventions à ces associations aujourd’hui sur la sellette, contre l’avis de ces mêmes

fonctionnaires. Ces derniers se sont tus, ce qui pose une fois de plus le problème des lanceurs d’alerte mal protégés par la, loi et donc pas chauds pour monter au créneau.

 

Cette histoire nous montre qu’en matière de reconnaissance des associations et des subventions qui leur sont allouées, les élus doivent faire preuve de vigilance. Les élus de la majorité tout comme ceux de l’opposition.

 

Quant aux administrés, ils doivent mieux participer aux affaires de la cité. Et lorsqu’ils le font, la classe politique ne devrait pas considérer ceci comme un acte de défiance, mais simplement comme un contrôle citoyen qui devrait être tout à fait naturel. Nous sommes loin du compte aujourd’hui.

 

 Nous conseillons donc à nos militants de s’intéresser de plus près aux associations des collectivités territoriales auxquelles ils appartiennent afin d’éviter des dérapages comme ceux qui font l’objet d’une enquête judiciaire à Marseille.

C’est aussi à travers la gestion des associations entre autres et de manière relativement facile que l’on peut souvent se rendre compte du sérieux avec lequel est gérée une collectivité territoriale.

 

http://anticor.org

Partager cet article

Published by Cap21 Bourgogne
commenter cet article

commentaires

La revue de presse de CAP21

la revue de presse est gérée par Marie José Thouvenel  

Suivez CAP21 Bourgogne sur Twitter

https://twitter.com/bordatbenoit