Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CAP21 - Le Rassemblement Citoyen

Rejoignez-nous, adhérez en cliquant ici

            http://www.cap21lrc.fr/

               Armoiries Bourgogne Moderne (2)

L'équipe de CAP21-LRC en Bourgogne Franche-Comté:

 

Sébastien Heroguelle

Délégué Régional Bourgogne Franche-Comté

sheroguelle@yahoo.fr

 

Benoit

Benoit Bordart

Délégué Départemental de la Côte d’Or

bordatbenoit@aol.com

 

Sonia Fisel

Déléguée Départemental Adjointe de la Côte d’Or

 

BC-1

Brigitte Compain-Murez

Déléguée Départementale de la Nièvre

bcompain@orange.fr

 

 jrboisselotphoto3-1 (2)

Jean René Boisselot

Délégué départemental Saône et Loire

jrbois71@gmail.com

           

Jean Marc Collet

Jean Marc Collet

Délégué départemental Yonne

jmcollet@sfr.fr

 

Maxime Bros

Responsable Départemental  des Jeunes CAP21 LRC Bourgogne

 

Frédéric Lacroix

Trésorier

flacroix21@gmail.com

 

Eugène Krempp

Responsable Agriculture, Agriculture Périurbaine

eugene.k@free.fr

   

Joël Grenier

Responsable des relations avec SDN21

 joelattic@yahoo.fr

            

Florence Bardon Bertoux

Responsable EAU

flobarde@wanadoo.fr

           

Philippe Desbrieres

Reponsable OGM, Santé Environnement

philippe.desbrieres@u-bourgogne.fr

 

 

Jacques Hervé Riffaud

Responsable Mobilité

jh.riffaud@gmail.com

                

Amandine

Webmaster

 

Rechercher

Nous sommes tous Charlie!

b2UoWgU

CAP21 Bourgogne Le Rassemblement Citoyen


CAP21 Le Rassemblement Citoyen

CL2Présidé par Corinne Lepage, Eurodéputée, CAP21 Le Rassemblement Citoyen est un mouvement politique, écologiste, humaniste et citoyen, issu de la société civile, qui s'inscrit résolument dans le respect des principes républicains et démocratiques. Nous défendons des valeurs fondamentales auxquelles nous vouons notre action : La protection durable de la vie humaine et de la biodiversité doit être la priorité. Les notions d'éthique et de responsabilité doivent être placées au cœur de l'économie de marché qui n'est qu'un outil au service du développement durable.  Le principe de précaution devient un principe d'action politique.  La solidarité doit être affirmée face à l'exclusion.  La mondialisation doit être régulée au bénéfice de l'Homme et de la Planète.  Le sens de la démocratie doit être retrouvé......    La défense de ces valeurs n'est  ni de droite, ni de gauche, le développement durable est tout simplement le droit à la vie, c'est dans ce droit et le respect de l'autre que nous nous inscrivons. Aussi, toutes les femmes et les hommes de bonne volonté voulant un avenir pour les générations futures sont invités à nous rejoindre. 

Adhérez 

CAP21 Le Rassemblement Citoyen 81 Rue de Monceau 75008 Paris cap21infos@gmail.com 

17 décembre 2010 5 17 /12 /décembre /2010 13:44

http://www.actu-environnement.com/images/illustrations/news/11591_une.jpgLes eurodéputés ont adopté une résolution appelant à rendre contraignant l'objectif d'efficacité énergétique du Paquet énergie climat. Le texte passe aussi en revue l'ensemble des mesures européennes et fourmille de propositions.

 

Mercredi 15 décembre, les eurodéputés ont adopté, à 511 votes pour, 64 contre et 57 abstentions, une NoteConsulter le texte adopté par le Parlement européenPlus d'infosrésolution sur la révision du plan d'action pour l'efficacité énergétique. Le rapport s'inscrit dans le cadre d'une procédure d'initiative qui permet au Parlement de demander à la Commission de faire des propositions législatives qui répondent aux attentes exprimées dans le texte adopté.

 

Le Parlement "invite l'Union européenne à adopter un objectif contraignant relatif à l'efficacité énergétique d'au moins 20 % d'ici 2020", peut-on lire dans le texte adopté. En effet, l'objectif relatif à l'efficacité énergétique est Energie : l'UE aura du mal à remplir ses objectifs pour 2020Selon une étude, l’UE risque de ne pas atteindre ses objectifs en matière de renouvelables et d’efficacité énergétique pour 2020. Mais elle réduira ses émissions de gaz à effet de serre d’au moins 20%.Dans son observatoire européen des marchés de ...Lire la newsle seul objectif non contraignant du Paquet énergie climat adopté en décembre 2008.

 

Par ailleurs, les parlementaires font un lien entre l'efficacité énergétique et la précarité énergétique. Ainsi, ils souhaitent que la Commission élabore le nouveau Énergie : la Commission européenne place l'efficacité énergétique au cœur de sa stratégie pour 2020La Commission européenne a présenté une nouvelle stratégie énergétique pour 2020 qui place l'efficacité énergétique au cœur des objectifs européens. Le document annonce aussi des investissements dans quatre projets liés à l'environnement.Lire la newsplan d'action sur l'efficacité énergétique (PAEE) en tenant compte des besoins des consommateurs vulnérables. Ils "[font] remarquer que ce sont les consommateurs d'énergie qui bénéficieraient le plus des améliorations en efficacité énergétique, mais qu'ils ne disposent pas des ressources nécessaires pour entreprendre les investissements requis." S'agissant des Etats membres, le Parlement les appelle développer des mesures appropriées et des politiques efficaces afin de réduire la précarité énergétique.

 

"Il est essentiel que les domiciles des ménages pauvres en énergie soient améliorés conformément aux normes les plus élevées possibles d'efficacité énergétique et sans majoration des coûts quotidiens pour les pauvres en énergie", précise le texte.

 

Améliorer les réseaux énergétiques


Par ailleurs, les parlementaires jugent que davantage d'attention doit être accordée aux innovations en matière de systèmes énergétiques, et en particulier s'agissant des réseaux intelligents. Le but est de réduire la congestion en développant, entre autres, les compteurs intelligents, les réseaux de gaz intégrant le biogaz et le stockage d'énergie. Point positif, le Parlement "se félicite du travail en cours de la Commission sur les réseaux intelligents et les compteurs intelligents."


De même, les eurodéputés souhaitent qu'une attention particulière soit portée aux réseaux urbains de chauffage et de réfrigération. Ces derniers "contribuent à obtenir une économie à haut rendement énergétique d'ici à 2050", estiment les eurodéputés, ajoutant qu' "il faut une stratégie explicite et complète pour la production et l'utilisation de la chaleur."

Afin de réduire les pertes en ligne associées au réseau électrique, le Parlement souligne l'important de la microgénération et la production électrique décentralisée et diversifiée. Il rappelle notamment qu'un système de production décentralisé réduit les distances de transport et donc les pertes d'énergie en ligne.

 

Vers un parc immobilier quasiment neutre en 2050


En matière de développement urbain et d'amélioration de l'efficacité énergétique des bâtiments, le Parlement "est favorable à une conception à plusieurs niveaux et décentralisée de la politique" européenne. Il souligne donc la nécessité de soutenir les initiatives locales et régionales.


Par ailleurs, la Commission devrait évaluer le potentiel d'efficacité des bâtiments existants, en particulier pour les bâtiments publics, afin de proposer un objectif de réduction de la consommation d'énergie primaire. De même elle est invitée à "proposer des options politiques permettant d'atteindre un parc immobilier qui soit quasiment neutre dans le cadre de la feuille de route 2050 pour l'énergie."


Les Etats membres, pour leur part, sont invités à "mettre en œuvre des programmes viables en vue de soutenir les rénovations en profondeur qui permettront de réduire initialement la demande énergétique de plus de 50 % par rapport à leurs performances avant la rénovation." Le soutien financier qu'ils apportent devrait être proportionnel à l'amélioration. Enfin, ils devraient être tenus d'adopter des objectifs annuels fixes de rénovations dans leurs plans d'action nationaux sur l'efficacité énergétique.

 

Néanmoins, le Parlement "observe qu'il existe de nombreuses entraves aux rénovations énergétiques, en particulier dans le secteur résidentiel, telles que les coûts initiaux, la distinction entre mesures d'incitation ou les négociations difficiles dans des immeubles comprenant plusieurs appartements."


Améliorer l'application des textes dans les Etats membres


Le texte appelle aussi à une meilleure application des textes existants. Ainsi, le Parlement "invite instamment les États membres à mettre en œuvre rapidement et efficacement une surveillance du marché et des programmes de contrôle du respect" de la directive relative à l'écoconception, de la directive concernant l'étiquetage énergétique des produits liés à l'énergie et du règlement sur l'étiquetage des pneumatiques. Par ailleurs, la Commission devrait faciliter et contrôler la mise en œuvre de ces programmes et si nécessaire engager des procédures d'infraction.

 

Le Parlement juge par ailleurs "essentiel que les autorités publiques montrent l'exemple à l'échelon national, régional et local afin de réaliser l'objectif d'économie d'énergie." Pour cela, les autorités publiques devraient "aller largement au-delà des obligations visées par la directive sur la performance énergétique des bâtiments." Ils devraient effectuer "dans les plus brefs délais" une rénovation de tout leur stock immobilier existant en essayant d'atteindre, Améliorer les performances énergétiques du bâti ancien et historiqueLes bâtiments datant d'avant 1948 ont été construits avec des matériaux aux caractéristiques hygrothermiques particulièrement isolantes et sont moins énergivores. Des gains énergétiques sont néanmoins possibles lors de rénovations. Explications.Lire la newspartout où cela sera techniquement et économiquement faisable, "un niveau comparable à la norme d'une consommation d'énergie proche de zéro." Un bémol, néanmoins, le Parlement reconnaît que les restrictions budgétaires existantes, en particulier au niveau régional et local, restreignent les capacités d'investissement.

 

Réviser les textes existants


Enfin, le Parlement réclame aussi des améliorations des textes communautaires liés à l'efficacité énergétique. Ainsi, les parlementaires souhaitent que la directive services énergétiques (DSE) soit révisée en 2011 et que soient établis "un cadre temporel étendu jusqu'en 2020 [et] une évaluation critique des plans d'action nationaux sur l'efficacité énergétique et de leur mise en œuvre."


Les parlementaires souhaitent aussi que le programme de la Commission pour 2011 comprenne une révision de la directive sur la cogénération pour promouvoir la cogénération à haute efficacité énergétique, la micro-cogénération, l' Efficacité énergétique dans l'industrie : des gains sont encore possiblesLa lutte contre le changement climatique et les réglementations qui en découlent, poussent les industries à réduire leur consommation énergétique. Les gains peuvent s'opérer dans le bâti, les utilités (chauffage, air, éclairage,...) et le process.

 Lire la newsutilisation de la chaleur industrielle résiduelle et les circuits de chauffage et refroidissement urbains.

 

En matière de technologie de l'information et de la communication, le Parlement réclame que la Commission mette au point une politique de produit qui assure une plus grande cohérence entre les politiques environnementales. Pour cela, il faudrait réviser conjointement les directives sur l'écoconception et sur l'étiquetage énergétique. La Commission devrait donc avancer la date de révision de la directive sur l'étiquetage énergétique. De même, les règles en matière de label écologique et de marchés publics devraient être révisées simultanément et mises en œuvre en coordination avec les deux directives précédentes.

 

Les transports ne sont pas oubliés et les parlementaires souhaitent que la Commission publie "un livre blanc ambitieux sur les transports afin d'élaborer une politique européenne des transports qui soit durable, promeuve l'introduction de nouvelles technologies économes en énergie et réduise la dépendance vis-à-vis des combustibles fossiles." L'électrification des transports est l'un des moyens avancés par les parlementaires.

 

Philippe Collet

 

Source :

 

actu-environnement

Partager cet article

Published by Cap21 Bourgogne
commenter cet article

commentaires

La revue de presse de CAP21

la revue de presse est gérée par Marie José Thouvenel  

Suivez CAP21 Bourgogne sur Twitter

https://twitter.com/bordatbenoit