Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CAP21 - Le Rassemblement Citoyen

Rejoignez-nous, adhérez en cliquant ici

            http://www.cap21lrc.fr/

               Armoiries Bourgogne Moderne (2)

L'équipe de CAP21-LRC en Bourgogne Franche-Comté:

 

Sébastien Heroguelle

Délégué Régional Bourgogne Franche-Comté

sheroguelle@yahoo.fr

 

Benoit

Benoit Bordart

Délégué Départemental de la Côte d’Or

bordatbenoit@aol.com

 

Sonia Fisel

Déléguée Départemental Adjointe de la Côte d’Or

 

BC-1

Brigitte Compain-Murez

Déléguée Départementale de la Nièvre

bcompain@orange.fr

 

 jrboisselotphoto3-1 (2)

Jean René Boisselot

Délégué départemental Saône et Loire

jrbois71@gmail.com

           

Jean Marc Collet

Jean Marc Collet

Délégué départemental Yonne

jmcollet@sfr.fr

 

Maxime Bros

Responsable Départemental  des Jeunes CAP21 LRC Bourgogne

 

Frédéric Lacroix

Trésorier

flacroix21@gmail.com

 

Eugène Krempp

Responsable Agriculture, Agriculture Périurbaine

eugene.k@free.fr

   

Joël Grenier

Responsable des relations avec SDN21

 joelattic@yahoo.fr

            

Florence Bardon Bertoux

Responsable EAU

flobarde@wanadoo.fr

           

Philippe Desbrieres

Reponsable OGM, Santé Environnement

philippe.desbrieres@u-bourgogne.fr

 

 

Jacques Hervé Riffaud

Responsable Mobilité

jh.riffaud@gmail.com

                

Amandine

Webmaster

 

Rechercher

Nous sommes tous Charlie!

b2UoWgU

CAP21 Bourgogne Le Rassemblement Citoyen


CAP21 Le Rassemblement Citoyen

CL2Présidé par Corinne Lepage, Eurodéputée, CAP21 Le Rassemblement Citoyen est un mouvement politique, écologiste, humaniste et citoyen, issu de la société civile, qui s'inscrit résolument dans le respect des principes républicains et démocratiques. Nous défendons des valeurs fondamentales auxquelles nous vouons notre action : La protection durable de la vie humaine et de la biodiversité doit être la priorité. Les notions d'éthique et de responsabilité doivent être placées au cœur de l'économie de marché qui n'est qu'un outil au service du développement durable.  Le principe de précaution devient un principe d'action politique.  La solidarité doit être affirmée face à l'exclusion.  La mondialisation doit être régulée au bénéfice de l'Homme et de la Planète.  Le sens de la démocratie doit être retrouvé......    La défense de ces valeurs n'est  ni de droite, ni de gauche, le développement durable est tout simplement le droit à la vie, c'est dans ce droit et le respect de l'autre que nous nous inscrivons. Aussi, toutes les femmes et les hommes de bonne volonté voulant un avenir pour les générations futures sont invités à nous rejoindre. 

Adhérez 

CAP21 Le Rassemblement Citoyen 81 Rue de Monceau 75008 Paris cap21infos@gmail.com 

10 juin 2010 4 10 /06 /juin /2010 17:39

eolien.jpg

Le projet d’un parc éolien sur le Chemin des moines a du plomb dans l’aile. Les communes concernées se sont prononcées : contre.

Des éoliennes sur Étrigny, Mancey, Nanton, Montceaux-Ragny, Vers et Jugy, c’est non.

 

Les communes visées pour l’implantation d’une dizaine d’éoliennes se sont prononcées, par délibérations aux conseils municipaux, contre. De même que la communauté de communes, dans sa grande majorité (vingt contre, six abstentions). Non concernées directement, des communes voisines s’y sont en revanche montrées favorables.

 

Zone protégée

Le Chemin des moines, considéré comme « le site le plus venté de Saône-et-Loire », est dans le viseur de la société Eole-Res. Mais les élus, à l’image de Jean Untermaier, « pas opposé sur le principe », insistent sur les spécificités du site. « C’est une zone sensible sur le plan de la biodiversité, indique le maire de Montceaux-Ragny. C’est un axe de migration pour les oiseaux (rapaces, cigognes, grues…), et où vivent des chauves-souris, chiroptères… L’implantation d’éoliennes aurait des conséquences désastreuses ». Ce serait aussi, d’un point de vue paysager, « contraire au Schéma de cohérence territoriale orienté vers la préservation du patrimoine », met en avant Jean-Claude Becousse, président de la communauté de communes Entre Saône et Grosne.

 

Autant d’arguments, et d’autres encore apportés par l’association de sauvegarde du pays clunisien autour de Grosne Guye et Grison, qui ont conduit à un rejet du projet. Eole-Res, néanmoins, « continuera à discuter avec certaines communes si elles sont favorables, indique Samuel Lagrange, ingénieur projet. On pourra apporter des études complémentaires sur l’acoustique, la faune et la flore ». « C’est peine perdue, ça n’aboutira pas », tranche Jean-Claude Becousse. Le promoteur « ne poussera pas le projet » si les réticences persistent. On ne voit pas ce qui pourrait les faire changer d’avis.

 

Gaëtan Boltot gboltot@lejsl.fr

 

Partager cet article

commentaires

La revue de presse de CAP21

la revue de presse est gérée par Marie José Thouvenel  

Suivez CAP21 Bourgogne sur Twitter

https://twitter.com/bordatbenoit