Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CAP21 - Le Rassemblement Citoyen

Rejoignez-nous, adhérez en cliquant ici

            http://www.cap21lrc.fr/

               Armoiries Bourgogne Moderne (2)

L'équipe de CAP21-LRC en Bourgogne Franche-Comté:

 

Sébastien Heroguelle

Délégué Régional Bourgogne Franche-Comté

sheroguelle@yahoo.fr

 

Benoit

Benoit Bordart

Délégué Départemental de la Côte d’Or

bordatbenoit@aol.com

 

Sonia Fisel

Déléguée Départemental Adjointe de la Côte d’Or

 

BC-1

Brigitte Compain-Murez

Déléguée Départementale de la Nièvre

bcompain@orange.fr

 

 jrboisselotphoto3-1 (2)

Jean René Boisselot

Délégué départemental Saône et Loire

jrbois71@gmail.com

           

Jean Marc Collet

Jean Marc Collet

Délégué départemental Yonne

jmcollet@sfr.fr

 

Maxime Bros

Responsable Départemental  des Jeunes CAP21 LRC Bourgogne

 

Frédéric Lacroix

Trésorier

flacroix21@gmail.com

 

Eugène Krempp

Responsable Agriculture, Agriculture Périurbaine

eugene.k@free.fr

   

Joël Grenier

Responsable des relations avec SDN21

 joelattic@yahoo.fr

            

Florence Bardon Bertoux

Responsable EAU

flobarde@wanadoo.fr

           

Philippe Desbrieres

Reponsable OGM, Santé Environnement

philippe.desbrieres@u-bourgogne.fr

 

 

Jacques Hervé Riffaud

Responsable Mobilité

jh.riffaud@gmail.com

                

Amandine

Webmaster

 

Rechercher

Nous sommes tous Charlie!

b2UoWgU

CAP21 Bourgogne Le Rassemblement Citoyen


CAP21 Le Rassemblement Citoyen

CL2Présidé par Corinne Lepage, Eurodéputée, CAP21 Le Rassemblement Citoyen est un mouvement politique, écologiste, humaniste et citoyen, issu de la société civile, qui s'inscrit résolument dans le respect des principes républicains et démocratiques. Nous défendons des valeurs fondamentales auxquelles nous vouons notre action : La protection durable de la vie humaine et de la biodiversité doit être la priorité. Les notions d'éthique et de responsabilité doivent être placées au cœur de l'économie de marché qui n'est qu'un outil au service du développement durable.  Le principe de précaution devient un principe d'action politique.  La solidarité doit être affirmée face à l'exclusion.  La mondialisation doit être régulée au bénéfice de l'Homme et de la Planète.  Le sens de la démocratie doit être retrouvé......    La défense de ces valeurs n'est  ni de droite, ni de gauche, le développement durable est tout simplement le droit à la vie, c'est dans ce droit et le respect de l'autre que nous nous inscrivons. Aussi, toutes les femmes et les hommes de bonne volonté voulant un avenir pour les générations futures sont invités à nous rejoindre. 

Adhérez 

CAP21 Le Rassemblement Citoyen 81 Rue de Monceau 75008 Paris cap21infos@gmail.com 

26 mai 2010 3 26 /05 /mai /2010 05:54

http://www.lexpress.fr/medias/965/494186_sans-titre.jpgCe mardi, le Premier ministre a inauguré le nouveau Conseil national des villes. Il a annoncé une réforme de la politique de la ville, mais pas avant 2011. Les maires sont déçus.

 

"Je mesure parfaitement le découragement, parfois la colère qui peut être celle de ceux qui sont confrontés tous les jours à des difficultés considérables". C'est ainsi que le François Fillon a tenté de répondre à l'appel au secours des maires lors de l'inauguration du nouveau Conseil national des villes (CNV) à Matignon, ce mardi 25 mai. Cependant, alors qu'une quarantaine de maires ont fait part, dans une tribune, de leur sentiment d'abandon des banlieues et ont demandé des mesures urgentes, le Premier ministre prend son temps.


En témoigne l'exemple de Fadela Amara. Le 30 avril dernier, la secrétaire d'Etat à la Ville avait adressé un courrier à François Fillon pour l'avertir des retards dans la politique de la ville. Dans ce même courrier, Fadela Amara a demandé une révision de la géographie des Zones urbaines sensibles (ZUS) et un dépôt "avant le 1er octobre (2010, ndlr) d'un projet de loi" sur la géographie prioritaire.


Si François Fillon a tranché ce mardi sur cette question, il a fait comprendre que ce n'est pas une priorité: "Il ne faut pas mettre la charrue avant les bœufs", juge-t-il. En effet, il préfère attendre la mise en œuvre de la réforme des collectivités avant de procéder à une réforme afin d'éviter toute "modification précipitée des zonages" existant. Il faut "une réforme cohérente et globale", afin d'être "en mesure de présenter un projet de loi en 2011", a conclu François Fillon. Il assure que "le gouvernement poursuivra ses efforts en faveur de la péréquation et des territoires les plus en difficulté. La dotation de solidarité urbaine sera maintenue au même niveau en 2011".


Déception côté des maires


Interrogée à la sortie de Matignon, Fadela Amara l'affime: il n'y a "pas de raison (qu'elle) démissionne". "J'ai attendu des arbitrages. j'ai obtenu des arbitrages exactement sur ce que j'ai demandé", a-t-elle assuré.


Les maires, de leur côté, ne sont pas convaincu. L'initiateur de la tribune, Claude Dilain, maire PS de Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), s'est déclaré "déçu" par le discours de François Fillon, ajoutant réfléchir à une démission du CNV.

"Cela fait des mois et des années que l'on dit qu'on va à la catastrophe et la réponse qu'on nous donne c'est 'on continue à réfléchir, on vous dira l'année prochaine comment on va faire'", déplore égalementFrançois Pupponi, député-maire (PS) de Sarcelles, lui aussi signataire du texte.

 

Si l'annonce de François Fillon est amère pour les maires, celle du Premier ministre envers les départements ne risque pas être mieux. Le 1er juin, les départements seront reçus à Matignon pour parler finances. Un sujet qui inquiète depuis un certain temps les collectivités...

 

Source:

 

Par LEXPRESS.fr avec AFP, publié le 25/05/2010

Partager cet article

Published by Jean Rapenne
commenter cet article

commentaires

La revue de presse de CAP21

la revue de presse est gérée par Marie José Thouvenel  

Suivez CAP21 Bourgogne sur Twitter

https://twitter.com/bordatbenoit