Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CAP21 - Le Rassemblement Citoyen

Rejoignez-nous, adhérez en cliquant ici

            http://www.cap21lrc.fr/

               Armoiries Bourgogne Moderne (2)

L'équipe de CAP21-LRC en Bourgogne Franche-Comté:

 

Sébastien Heroguelle

Délégué Régional Bourgogne Franche-Comté

sheroguelle@yahoo.fr

 

Benoit

Benoit Bordart

Délégué Départemental de la Côte d’Or

bordatbenoit@aol.com

 

Sonia Fisel

Déléguée Départemental Adjointe de la Côte d’Or

 

BC-1

Brigitte Compain-Murez

Déléguée Départementale de la Nièvre

bcompain@orange.fr

 

 jrboisselotphoto3-1 (2)

Jean René Boisselot

Délégué départemental Saône et Loire

jrbois71@gmail.com

           

Jean Marc Collet

Jean Marc Collet

Délégué départemental Yonne

jmcollet@sfr.fr

 

Maxime Bros

Responsable Départemental  des Jeunes CAP21 LRC Bourgogne

 

Frédéric Lacroix

Trésorier

flacroix21@gmail.com

 

Eugène Krempp

Responsable Agriculture, Agriculture Périurbaine

eugene.k@free.fr

   

Joël Grenier

Responsable des relations avec SDN21

 joelattic@yahoo.fr

            

Florence Bardon Bertoux

Responsable EAU

flobarde@wanadoo.fr

           

Philippe Desbrieres

Reponsable OGM, Santé Environnement

philippe.desbrieres@u-bourgogne.fr

 

 

Jacques Hervé Riffaud

Responsable Mobilité

jh.riffaud@gmail.com

                

Amandine

Webmaster

 

Rechercher

Nous sommes tous Charlie!

b2UoWgU

CAP21 Bourgogne Le Rassemblement Citoyen


CAP21 Le Rassemblement Citoyen

CL2Présidé par Corinne Lepage, Eurodéputée, CAP21 Le Rassemblement Citoyen est un mouvement politique, écologiste, humaniste et citoyen, issu de la société civile, qui s'inscrit résolument dans le respect des principes républicains et démocratiques. Nous défendons des valeurs fondamentales auxquelles nous vouons notre action : La protection durable de la vie humaine et de la biodiversité doit être la priorité. Les notions d'éthique et de responsabilité doivent être placées au cœur de l'économie de marché qui n'est qu'un outil au service du développement durable.  Le principe de précaution devient un principe d'action politique.  La solidarité doit être affirmée face à l'exclusion.  La mondialisation doit être régulée au bénéfice de l'Homme et de la Planète.  Le sens de la démocratie doit être retrouvé......    La défense de ces valeurs n'est  ni de droite, ni de gauche, le développement durable est tout simplement le droit à la vie, c'est dans ce droit et le respect de l'autre que nous nous inscrivons. Aussi, toutes les femmes et les hommes de bonne volonté voulant un avenir pour les générations futures sont invités à nous rejoindre. 

Adhérez 

CAP21 Le Rassemblement Citoyen 81 Rue de Monceau 75008 Paris cap21infos@gmail.com 

12 février 2011 6 12 /02 /février /2011 08:31

corinne.jpgLa suppression des 5 autorités indépendantes que sont la Halde, le médiateur, le défenseur des droits des enfants, la commission nationale de déontologie de la sécurité, le contrôleur général des lieux de privation de liberté pour les remplacer par un Défenseur des droits uniques nommés par le seul président de la République est , à l’évidence, une régression supplémentaire – et majeure – de l’espace démocratique français.

Pourquoi ?

Il faut rappeler que l’arrivée dans le droit français des Autorités Administratives Indépendantes a constitué un réel progrès dans la mesure où ces Autorités, dotées d’une réelle indépendance politique et administrative ont su progressivement construire leur pouvoir. Les décisions de la Halde du temps de Louis Schweitzer, celles de Dominique Versini comme défenseure des enfants ou encore la fermeté de la CNDS ont démontré la capacité de ces entités et surtout de leurs Président(e)s à prendre leurs responsabilités et à défendre les droits dont ils avaient la charge. Même Jean Paul Delevoye, aujourd’hui Président du CESE, a pu utiliser sa charge de Médiateur de la République pour démontrer combien la démocratie était malade. A l’évidence, l’exercice de ces fonctions est celui de contre-pouvoirs qui conduisent leurs titulaires à devoir s’opposer à l’Exécutif, ce que celui-ci n’a pas supporté et ne supporte pas. D’où l’entreprise de destruction systématique, rendue possible par les changements de poste de Mme Bougrab, devenue secrétaire d’Etat et remplacée par une personnalité moins connue et de M. Delevoye.

Le projet gouvernemental est évidemment liberticide dans la mesure où l’immensité du périmètre couvert par le nouveau défenseur des droits est immense et ne permet donc pas la mobilisation et la parfaite connaissance des thématiques qu’offrait l’ancien système. De plus, la nomination par le seul Président de la République du défenseur des droits le prive de toute légitimité réelle. Le fait que les défenseurs adjoints soient nommés par le Premier Ministre sur proposition du Défenseur ne fait que renforcer la toute puissance de l’Exécutif et la dépendance de l’ensemble. L’évocation du nom de Mme de Panafieu, femme très respectable mais dont le CV et l’appartenance fidèle à l’UMP ne prédisposent pas vraiment à une indépendance massive à l’égard du pouvoir en place ne fait que confirmer l’analyse qui précède.

Dans le France de 2011, l’exercice des libertés publiques et de la démocratie ne peuvent aller qu’à reculons et toute institution ou autorité, qu’elle soit administrative ou judiciaire doit se plier devant l’Exécutif.

Rappelons les paroles fortes de M. Nadal, lors de la rentrée solennelle de la Cour de cassation voici quelques jours qui démontrent, heureusement, que la magistrature ou aminima une grande partie se ses membres, refuse ce diktat. Si les citoyens ne peuvent plus utiliser les voies démocratiques pour faire valoir leurs droits élémentaires, nul ne peut douter qu’ils n’en resteront pas au stade de l’indignation. L’imagination juridique et la création jurisprudentielle qui en résulte pourront pour une part compenser. Mais si cela ne suffit pas ou est rendu impossible par des changements législatifs intempestifs, alors il ne faudra pas s’étonner des réactions politiques et sociétales.

Corinne Lepage

Présidente de CAP21

Partager cet article

Published by CAP21 BOURGOGNE - dans cap21-bourgogne
commenter cet article

commentaires

La revue de presse de CAP21

la revue de presse est gérée par Marie José Thouvenel  

Suivez CAP21 Bourgogne sur Twitter

https://twitter.com/bordatbenoit