Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CAP21 - Le Rassemblement Citoyen

Rejoignez-nous, adhérez en cliquant ici

            http://www.cap21lrc.fr/

               Armoiries Bourgogne Moderne (2)

L'équipe de CAP21-LRC en Bourgogne Franche-Comté:

 

Sébastien Heroguelle

Délégué Régional Bourgogne Franche-Comté

sheroguelle@yahoo.fr

 

Benoit

Benoit Bordart

Délégué Départemental de la Côte d’Or

bordatbenoit@aol.com

 

Sonia Fisel

Déléguée Départemental Adjointe de la Côte d’Or

 

BC-1

Brigitte Compain-Murez

Déléguée Départementale de la Nièvre

bcompain@orange.fr

 

 jrboisselotphoto3-1 (2)

Jean René Boisselot

Délégué départemental Saône et Loire

jrbois71@gmail.com

           

Jean Marc Collet

Jean Marc Collet

Délégué départemental Yonne

jmcollet@sfr.fr

 

Maxime Bros

Responsable Départemental  des Jeunes CAP21 LRC Bourgogne

 

Frédéric Lacroix

Trésorier

flacroix21@gmail.com

 

Eugène Krempp

Responsable Agriculture, Agriculture Périurbaine

eugene.k@free.fr

   

Joël Grenier

Responsable des relations avec SDN21

 joelattic@yahoo.fr

            

Florence Bardon Bertoux

Responsable EAU

flobarde@wanadoo.fr

           

Philippe Desbrieres

Reponsable OGM, Santé Environnement

philippe.desbrieres@u-bourgogne.fr

 

 

Jacques Hervé Riffaud

Responsable Mobilité

jh.riffaud@gmail.com

                

Amandine

Webmaster

 

Rechercher

Nous sommes tous Charlie!

b2UoWgU

CAP21 Bourgogne Le Rassemblement Citoyen


CAP21 Le Rassemblement Citoyen

CL2Présidé par Corinne Lepage, Eurodéputée, CAP21 Le Rassemblement Citoyen est un mouvement politique, écologiste, humaniste et citoyen, issu de la société civile, qui s'inscrit résolument dans le respect des principes républicains et démocratiques. Nous défendons des valeurs fondamentales auxquelles nous vouons notre action : La protection durable de la vie humaine et de la biodiversité doit être la priorité. Les notions d'éthique et de responsabilité doivent être placées au cœur de l'économie de marché qui n'est qu'un outil au service du développement durable.  Le principe de précaution devient un principe d'action politique.  La solidarité doit être affirmée face à l'exclusion.  La mondialisation doit être régulée au bénéfice de l'Homme et de la Planète.  Le sens de la démocratie doit être retrouvé......    La défense de ces valeurs n'est  ni de droite, ni de gauche, le développement durable est tout simplement le droit à la vie, c'est dans ce droit et le respect de l'autre que nous nous inscrivons. Aussi, toutes les femmes et les hommes de bonne volonté voulant un avenir pour les générations futures sont invités à nous rejoindre. 

Adhérez 

CAP21 Le Rassemblement Citoyen 81 Rue de Monceau 75008 Paris cap21infos@gmail.com 

26 août 2011 5 26 /08 /août /2011 16:07

index-copie-13Il y a tromperie sur la marchandise : là où Warren Buffett demandait un rééquilibrage durable du système fiscal américain, les super-riches fançais se contentent d'une "contribution exceptionnelle", qui n'a donc aucune vocation à perdurer, explique Guillaume Duval dans sa chronique pour Radio Nova.

 

 

Nous reproduisons ci-après un article de Guillaume Duval de la Revue Alternatives Economiques:

La semaine dernière 16 très riches français ont signé un appel demandant une taxation des très hauts revenus pour lutter contre les déficits publics. Cette initiative vous parait cependant relever d'une opération de com pas très honnête…

En effet. Cette initiative faisait suite à celle du grand financier américain Warren Buffett qui avait publié le 14 aout dernier un article dans le New York Times pour demander au gouvernement et aux parlementaires américains de cesser d'épargner les riches. Il dénonçait le fait que lui-même, qui avait gagné 40 millions de dollars en 2010 n'avait payé que 6,9 millions d'impôts soit 17 % de son revenu imposable, quand les 20 personnes qui travaillent avec lui au siège de sa société en avaient payé 36 % en moyenne. Et il réclamait une hausse immédiate des taux d'imposition pour tous les revenus supérieurs à 1 millions de dollars.

Fort bien mais n'est-ce pas ce que réclamaient aussi les très riches Français dans leur appel ?

Pas du tout. L'initiative de Warren Buffett a eu un grand retentissement dans le monde entier. Et la situation française est tout à fait similaire à celle qu'il décrit : l'Insee avait montré l'an dernier que parmi les 5 800 français les plus riches qui avaient gagné chacun en moyenne 1 270 000 euros en 2007, plus de la moitié avaient payé moins de 25 % d'impôts sur le revenu et même un sur quatre moins de 15 %. L'appel des 16 superriches français faisait suite à une initiative de Maurice Lévy, le patron de Publicis et le président de l'AFEP, le lobby des très grandes entreprises françaises. Ce grand spécialiste de la com s'est dit que, après les dégâts causés par leurs indigestions de stock options et autres parachutes dorés, l'occasion était bonne de redorer le blason de ses collègues grands patrons en surfant sur la vague de sympathie suscitée par l'appel de Warren Buffett. Simplement il y a tromperie complète sur la marchandise : là où l'original se prononçait en faveur d'un rééquilibrage durable du système fiscal américain avec un retour aux taux d'imposition très élevés des années 1960, les Français se contentaient de se prononcer en faveur d'une « contribution exceptionnelle », qui comme son nom l'indique n'a donc aucune vocation à perdurer…

Et le gouvernement finalement, a-t-il fait du Buffett ou du Levy ?

A votre avis ? Du Levy bien sûr… François Fillon a annoncé mercredi dernier la mise en place d'une contribution exceptionnelle de 3 % sur les revenus des plus riches. Non pas ceux qui ont touché plus de 500 000 euros de revenus comme on peut le lire souvent, mais ceux qui ont déclaré plus de 500 000 euros de revenus par part. Autrement si on considère une famille avec deux enfants, ceux qui ont touché en réalité plus de 1,5 millions d'euros dans l'année… Cette contribution exceptionnelle ne devrait rapporter au final que 200 millions d'euros sur les 11 milliards que le gouvernement espère récupérer. Et cela alors que ce même gouvernement venait encore il y a quelques mois de consentir un nouveau geste supplémentaire de 1,8 milliards d'euros en faveur des très riches en réformant l'ISF, l'Impôt de solidarité sur la fortune… Il n'y a visiblement pas que les très riches français qui nous prennent pour des imbéciles … Bref, la vraie réforme de l'impôt, celle que Warren Buffett appelle à juste titre de ses vœux, reste toujours entièrement à faire en France.


Guillaume Duval

http://www.alternatives-economiques.fr/le-bal-des-faux-culs_fr_art_633_55114.html

Partager cet article

Published by CAP21 BOURGOGNE - dans cap21-bourgogne
commenter cet article

commentaires

La revue de presse de CAP21

la revue de presse est gérée par Marie José Thouvenel  

Suivez CAP21 Bourgogne sur Twitter

https://twitter.com/bordatbenoit