Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CAP21 - Le Rassemblement Citoyen

Rejoignez-nous, adhérez en cliquant ici

            http://www.cap21lrc.fr/

               Armoiries Bourgogne Moderne (2)

L'équipe de CAP21-LRC en Bourgogne Franche-Comté:

 

Sébastien Heroguelle

Délégué Régional Bourgogne Franche-Comté

sheroguelle@yahoo.fr

 

Benoit

Benoit Bordart

Délégué Départemental de la Côte d’Or

bordatbenoit@aol.com

 

Sonia Fisel

Déléguée Départemental Adjointe de la Côte d’Or

 

BC-1

Brigitte Compain-Murez

Déléguée Départementale de la Nièvre

bcompain@orange.fr

 

 jrboisselotphoto3-1 (2)

Jean René Boisselot

Délégué départemental Saône et Loire

jrbois71@gmail.com

           

Jean Marc Collet

Jean Marc Collet

Délégué départemental Yonne

jmcollet@sfr.fr

 

Maxime Bros

Responsable Départemental  des Jeunes CAP21 LRC Bourgogne

 

Frédéric Lacroix

Trésorier

flacroix21@gmail.com

 

Eugène Krempp

Responsable Agriculture, Agriculture Périurbaine

eugene.k@free.fr

   

Joël Grenier

Responsable des relations avec SDN21

 joelattic@yahoo.fr

            

Florence Bardon Bertoux

Responsable EAU

flobarde@wanadoo.fr

           

Philippe Desbrieres

Reponsable OGM, Santé Environnement

philippe.desbrieres@u-bourgogne.fr

 

 

Jacques Hervé Riffaud

Responsable Mobilité

jh.riffaud@gmail.com

                

Amandine

Webmaster

 

Rechercher

Nous sommes tous Charlie!

b2UoWgU

CAP21 Bourgogne Le Rassemblement Citoyen


CAP21 Le Rassemblement Citoyen

CL2Présidé par Corinne Lepage, Eurodéputée, CAP21 Le Rassemblement Citoyen est un mouvement politique, écologiste, humaniste et citoyen, issu de la société civile, qui s'inscrit résolument dans le respect des principes républicains et démocratiques. Nous défendons des valeurs fondamentales auxquelles nous vouons notre action : La protection durable de la vie humaine et de la biodiversité doit être la priorité. Les notions d'éthique et de responsabilité doivent être placées au cœur de l'économie de marché qui n'est qu'un outil au service du développement durable.  Le principe de précaution devient un principe d'action politique.  La solidarité doit être affirmée face à l'exclusion.  La mondialisation doit être régulée au bénéfice de l'Homme et de la Planète.  Le sens de la démocratie doit être retrouvé......    La défense de ces valeurs n'est  ni de droite, ni de gauche, le développement durable est tout simplement le droit à la vie, c'est dans ce droit et le respect de l'autre que nous nous inscrivons. Aussi, toutes les femmes et les hommes de bonne volonté voulant un avenir pour les générations futures sont invités à nous rejoindre. 

Adhérez 

CAP21 Le Rassemblement Citoyen 81 Rue de Monceau 75008 Paris cap21infos@gmail.com 

21 février 2011 1 21 /02 /février /2011 11:20

Fotolia_1285817_XS.jpgECONOMIE - Le Programme des Nations unies pour l'environnement publie lundi 21 février 2011 un rapport qui pourrait remettre en question les certitudes des économistes...

Alors que le G20 se referme à Paris, les Nations unies pourraient bien lancer lundi un pavé dans la mare économique. Lors de son Conseil d’administration qui s’ouvre à Nairobi, au Kenya, le Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE) présentera officiellement son rapport «Vers une économie verte» aux ministres de l’Environnement de plus de cent pays. Selon les conclusions des experts du PNUE, investir 2% du PIB mondial dans dix secteurs clés de l’économie verte permettrait de réduire les émissions de carbone et de réduire la pauvreté dans le monde, sans altérer la croissance économique.

«Réinvestir dans le capital naturel au lieu de l’exploiter»

Agriculture, bâtiment, énergie, pêche, forêts, transport ou encore eau: le PNUE mise sur ces secteurs pour relancer l’économie mondiale et réduire les inégalités entre les pays.  «L’économie verte ne consiste pas à étouffer la croissance et la prospérité, mais à se reconnecter à la véritable richesse, à réinvestir dans le capital naturel au lieu de l’exploiter», explique Pavan Sukhdev, responsable de l’Initiative pour une économie verte au PNUE. Contrairement aux idées reçues, favoriser les activités peu émettrices de CO2 et lutter contre la perte de biodiversité ne coûterait pas de points de PIB: les taux de croissance projetés sont identiques voire supérieurs à long terme si le plan du PNUE était mis en œuvre. L’emploi ne serait pas impacté: le nombre d’emplois «nouveaux et décents» créés dans des secteurs allant des énergies renouvelables à l’agriculture durable compenserait les pertes des secteurs «polluants».

Les scénarios du PNUE révèlent ainsi un taux de croissance économique mondial d’environ 2,5% entre 2030 et 2050 dans le cas d’une économie verte, contre 1,5 à 2% en cas de status quo. L’économie verte serait notamment un «catalyseur de croissance et d’éradication de la pauvreté» pour les pays en développement. «2,5 millions de personnes vivent avec moins de deux dollars par jour et en 2050 la population mondiale comptera plus de deux milliards de personnes supplémentaires: il est donc clair que nos économies doivent continuer à croître et à se développer. Mais ce développement ne peut se faire aux dépens des systèmes dont dépend la vie sur terre, dans les océans ou dans l’atmosphère», déclare Achim Steiner, directeur exécutif du PNUE.

Réorienter les investissements privés et les subventions

En pratique, le PNUE veut inciter les entreprises puis les gouvernements à réorienter leurs investissements. L’agriculture est un secteur clé: «Une agriculture plus verte permet aux petits producteurs d’augmenter leurs rendements, de ralentir la déforestation et mieux jouer son rôle de puits de carbone et de diminuer les besoins en eau», explique Sylvie Lemmet, directrice de la division Technologie, industrie et économie du PNUE, basée à Paris. Autre secteur crucial: l’énergie. Selon le rapport, investir 1,25% du PIB mondial dans l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables diminuerait la demande mondiale d’énergie primaire de 9% en 2020 et de près de 40% en 2050.

Le rapport, issu d’une étude macroéconomique à laquelle plus d’une centaine d’experts ont participé, sera porté par les Nations unies auprès des décideurs du monde entier et servira de base de travail au Sommet de Rio en 2012.

Audrey Chauvet
Article paru dans http://www.20minutes.fr/article/673763/planete-l-economie-verte-solution-profitable-tout-monde-selon-nations-unies
téléchargé le rapport du PNUE: http://www.unep.org/greeneconomy/Portals/88/documents/ger/GER_synthesis_en.pdf
Jean Rapenne

Partager cet article

Published by Jean Rapenne - dans cap21-bourgogne
commenter cet article

commentaires

La revue de presse de CAP21

la revue de presse est gérée par Marie José Thouvenel  

Suivez CAP21 Bourgogne sur Twitter

https://twitter.com/bordatbenoit