Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CAP21 - Le Rassemblement Citoyen

Rejoignez-nous, adhérez en cliquant ici

            http://www.cap21lrc.fr/

               Armoiries Bourgogne Moderne (2)

L'équipe de CAP21-LRC en Bourgogne Franche-Comté:

 

Sébastien Heroguelle

Délégué Régional Bourgogne Franche-Comté

sheroguelle@yahoo.fr

 

Benoit

Benoit Bordart

Délégué Départemental de la Côte d’Or

bordatbenoit@aol.com

 

Sonia Fisel

Déléguée Départemental Adjointe de la Côte d’Or

 

BC-1

Brigitte Compain-Murez

Déléguée Départementale de la Nièvre

bcompain@orange.fr

 

 jrboisselotphoto3-1 (2)

Jean René Boisselot

Délégué départemental Saône et Loire

jrbois71@gmail.com

           

Jean Marc Collet

Jean Marc Collet

Délégué départemental Yonne

jmcollet@sfr.fr

 

Maxime Bros

Responsable Départemental  des Jeunes CAP21 LRC Bourgogne

 

Frédéric Lacroix

Trésorier

flacroix21@gmail.com

 

Eugène Krempp

Responsable Agriculture, Agriculture Périurbaine

eugene.k@free.fr

   

Joël Grenier

Responsable des relations avec SDN21

 joelattic@yahoo.fr

            

Florence Bardon Bertoux

Responsable EAU

flobarde@wanadoo.fr

           

Philippe Desbrieres

Reponsable OGM, Santé Environnement

philippe.desbrieres@u-bourgogne.fr

 

 

Jacques Hervé Riffaud

Responsable Mobilité

jh.riffaud@gmail.com

                

Amandine

Webmaster

 

Rechercher

Nous sommes tous Charlie!

b2UoWgU

CAP21 Bourgogne Le Rassemblement Citoyen


CAP21 Le Rassemblement Citoyen

CL2Présidé par Corinne Lepage, Eurodéputée, CAP21 Le Rassemblement Citoyen est un mouvement politique, écologiste, humaniste et citoyen, issu de la société civile, qui s'inscrit résolument dans le respect des principes républicains et démocratiques. Nous défendons des valeurs fondamentales auxquelles nous vouons notre action : La protection durable de la vie humaine et de la biodiversité doit être la priorité. Les notions d'éthique et de responsabilité doivent être placées au cœur de l'économie de marché qui n'est qu'un outil au service du développement durable.  Le principe de précaution devient un principe d'action politique.  La solidarité doit être affirmée face à l'exclusion.  La mondialisation doit être régulée au bénéfice de l'Homme et de la Planète.  Le sens de la démocratie doit être retrouvé......    La défense de ces valeurs n'est  ni de droite, ni de gauche, le développement durable est tout simplement le droit à la vie, c'est dans ce droit et le respect de l'autre que nous nous inscrivons. Aussi, toutes les femmes et les hommes de bonne volonté voulant un avenir pour les générations futures sont invités à nous rejoindre. 

Adhérez 

CAP21 Le Rassemblement Citoyen 81 Rue de Monceau 75008 Paris cap21infos@gmail.com 

8 avril 2010 4 08 /04 /avril /2010 14:43

 

http://www.nordeclair.fr/stories/image285/mediastore/VDN/A2010/M04/399452-l-europe-s-4bbcc9fe.jpg.jpgHier, à l'EDHEC Business School de Lille, l'association étudiante Agora a reçu les eurodéputés Corinne Lepage, Pascal Canfin, Gilles Pargneaux et le député Hervé Mariton pour un débat sur les enjeux européens d'aujourd'hui.

MARIE GOUDESEUNE > region@nordeclair.fr
Pour entamer la rencontre d'hier soir à l'EDHEC, les étudiants ont d'abord diffusé un micro-trottoir réalisé sur la Grand-Place de Lille. Le nom d'un député européen ? Difficile à dire, a répondu la majorité des sondés. Qui dirige l'Europe ? Elle est un « bateau ivre » pour l'un, dirigée « par des technocrates » pour l'autre, ou par des « zombies » : « Madame, messieurs, démêlez-nous ce casse-tête européen ! », a demandé, pour conclure la vidéo et introduire le débat, un étudiant de l'Agora.
Les invités : trois eurodéputés, Corinne Lepage (Cap 21), Gilles Pargneaux (PS) et Pascal Canfin (Europe Écologie). Et Hervé Mariton, député UMP et proche de Dominique de Villepin, bienvenu pour contrer les positions plutôt consensuelles de ses interlocuteurs.


Malheureusement, trop de sujets « tuent le sujet » : le traité de Lisbonne ; la Grèce en crise ; la taxe carbone ; l'« échec » de Copenhague ; et d'autres thèmes encore. Deux heures de débat pour parler de l'Europe sous tous les angles, c'est peu ! Alors forcément, des questions très larges surgissent en fond, viennent et reviennent. On parle, par exemple, beaucoup d'échec. On se demande pourquoi les ragots « façon Rachida Dati » ont plus de succès que les « vrais » sujets européens.


On pointe du doigt cette espèce de flou qui recouvre le mot « Europe ». Elles servent à quoi, exactement, les institutions européennes ? Hervé Mariton reste persuadé que le cas de la Grèce, « en termes de pédagogie, est très précieux parce que c'est un problème identifiable pour les gens. » Là où Corinne Lepage regrette que « la presse française s'en foute royalement de ce que nous faisons en Europe pour la vie des gens », Pascal Canfin fait remarquer que « dans la presse, les articles sur l'Europe sont absents des pages politiques au profit des pages internationales. Du coup, nous aussi on parle en termes institutionnels. » Un exemple concret du débat : la question de la crise grecque. Son plan de sauvetage doit-il concerner uniquement les États européens ou bien le Fonds monétaire international (FMI) a-t-il aussi son rôle à jouer ? demande l'animateur. « Méfions-nous de l'idée selon laquelle l'Europe se construirait comme quelque chose d'hermétique par rapport au reste du monde », répond Hervé Mariton. Aussitôt contré par Gilles Pargneaux qui, gesticulant, en appelle à un « fonds monétaire européen. » Et par Corinne Lepage : « Si le FMI met son nez dans nos affaires, nous nous affaiblissons par rapport au reste du monde ! » Oscillant entre sujets concrets mais survolés et questions de science politique, le débat aurait pu encore durer des heures. Il a, au moins, eu le mérite de dire que l'Europe a encore du pain sur la planche avant d'être comprise par les citoyens français. Et qu'en attendant, elle suscite des interrogations.

 

Publié le jeudi 08 avril 2010 à 06h00

 

 

 

 

 

Partager cet article

Published by Jean Rapenne
commenter cet article

commentaires

La revue de presse de CAP21

la revue de presse est gérée par Marie José Thouvenel  

Suivez CAP21 Bourgogne sur Twitter

https://twitter.com/bordatbenoit