Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CAP21 - Le Rassemblement Citoyen

Rejoignez-nous, adhérez en cliquant ici

            http://www.cap21lrc.fr/

               Armoiries Bourgogne Moderne (2)

L'équipe de CAP21-LRC en Bourgogne Franche-Comté:

 

Sébastien Heroguelle

Délégué Régional Bourgogne Franche-Comté

sheroguelle@yahoo.fr

 

Benoit

Benoit Bordart

Délégué Départemental de la Côte d’Or

bordatbenoit@aol.com

 

Sonia Fisel

Déléguée Départemental Adjointe de la Côte d’Or

 

BC-1

Brigitte Compain-Murez

Déléguée Départementale de la Nièvre

bcompain@orange.fr

 

 jrboisselotphoto3-1 (2)

Jean René Boisselot

Délégué départemental Saône et Loire

jrbois71@gmail.com

           

Jean Marc Collet

Jean Marc Collet

Délégué départemental Yonne

jmcollet@sfr.fr

 

Maxime Bros

Responsable Départemental  des Jeunes CAP21 LRC Bourgogne

 

Frédéric Lacroix

Trésorier

flacroix21@gmail.com

 

Eugène Krempp

Responsable Agriculture, Agriculture Périurbaine

eugene.k@free.fr

   

Joël Grenier

Responsable des relations avec SDN21

 joelattic@yahoo.fr

            

Florence Bardon Bertoux

Responsable EAU

flobarde@wanadoo.fr

           

Philippe Desbrieres

Reponsable OGM, Santé Environnement

philippe.desbrieres@u-bourgogne.fr

 

 

Jacques Hervé Riffaud

Responsable Mobilité

jh.riffaud@gmail.com

                

Amandine

Webmaster

 

Rechercher

Nous sommes tous Charlie!

b2UoWgU

CAP21 Bourgogne Le Rassemblement Citoyen


CAP21 Le Rassemblement Citoyen

CL2Présidé par Corinne Lepage, Eurodéputée, CAP21 Le Rassemblement Citoyen est un mouvement politique, écologiste, humaniste et citoyen, issu de la société civile, qui s'inscrit résolument dans le respect des principes républicains et démocratiques. Nous défendons des valeurs fondamentales auxquelles nous vouons notre action : La protection durable de la vie humaine et de la biodiversité doit être la priorité. Les notions d'éthique et de responsabilité doivent être placées au cœur de l'économie de marché qui n'est qu'un outil au service du développement durable.  Le principe de précaution devient un principe d'action politique.  La solidarité doit être affirmée face à l'exclusion.  La mondialisation doit être régulée au bénéfice de l'Homme et de la Planète.  Le sens de la démocratie doit être retrouvé......    La défense de ces valeurs n'est  ni de droite, ni de gauche, le développement durable est tout simplement le droit à la vie, c'est dans ce droit et le respect de l'autre que nous nous inscrivons. Aussi, toutes les femmes et les hommes de bonne volonté voulant un avenir pour les générations futures sont invités à nous rejoindre. 

Adhérez 

CAP21 Le Rassemblement Citoyen 81 Rue de Monceau 75008 Paris cap21infos@gmail.com 

10 décembre 2010 5 10 /12 /décembre /2010 08:46

http://www.criirad.org/mobilisation/img/logo_criirad.gifLa Criirad a déposé plainte mercredi contre le site du Commissariat à l’énergie atomique (CEA) de Valduc, en Côte-d’Or, après une contamination radioactive au tritium survenue début novembre dans une entreprise du Val-de-Marne, a-t-on appris jeudi auprès de l’association.

 

Dans la plainte adressée au parquet de Créteil, consultée par l’AFP, la Commission de recherche et d’information indépendantes sur la radioactivité (Criirad) relève plusieurs «violations», notamment de la réglementation relative au transport des matières radioactives. Début novembre, un contrôle systématique de radioprotection, réalisé par le centre CEA de Valduc sur un salarié de l’entreprise prestataire, 2M Process, localisée dans le Val-de-Marne, a révélé une exposition à un produit radioactif, le tritium.

 

Des experts de l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) avaient conduit une enquête sur cet incident, établissant que le tritium avait contaminé l’ensemble des locaux de 2M Process, six de ses salariés, ainsi que cinq riverains proches des bâtiments. L’association, créée en 1986 au lendemain de l’accident de Tchernobyl, estime par ailleurs que le dossier, «tel qu’il a été rendu public», présente «des lacunes». «Toutes les preuves qui peuvent encore être collectées, ou mises en sécurité, doivent l’être», poursuit la Criirad qui espère «faire toute la lumière sur la pollution, son origine et ses conséquences».

 

La Criirad regrette enfin que «des interventions décisives (opérations de décontamination, récupération des sources radioactives)» aient été confiées au CEA Valduc, «c’est-à-dire à l’organisme dont la responsabilité est engagée». «Ces investigations ne doivent être confiées ni au CEA ni à un organisme ayant un lien organique ou d’intérêt avec lui», souligne-t-elle.

 

 

Jean Rapenne

Délégué Régional

CAP21 Bourgogne

Partager cet article

Published by Cap21 Bourgogne
commenter cet article

commentaires

La revue de presse de CAP21

la revue de presse est gérée par Marie José Thouvenel  

Suivez CAP21 Bourgogne sur Twitter

https://twitter.com/bordatbenoit