Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CAP21 - Le Rassemblement Citoyen

Rejoignez-nous, adhérez en cliquant ici

            http://www.cap21lrc.fr/

               Armoiries Bourgogne Moderne (2)

L'équipe de CAP21-LRC en Bourgogne Franche-Comté:

 

Sébastien Heroguelle

Délégué Régional Bourgogne Franche-Comté

sheroguelle@yahoo.fr

 

Benoit

Benoit Bordart

Délégué Départemental de la Côte d’Or

bordatbenoit@aol.com

 

Sonia Fisel

Déléguée Départemental Adjointe de la Côte d’Or

 

BC-1

Brigitte Compain-Murez

Déléguée Départementale de la Nièvre

bcompain@orange.fr

 

 jrboisselotphoto3-1 (2)

Jean René Boisselot

Délégué départemental Saône et Loire

jrbois71@gmail.com

           

Jean Marc Collet

Jean Marc Collet

Délégué départemental Yonne

jmcollet@sfr.fr

 

Maxime Bros

Responsable Départemental  des Jeunes CAP21 LRC Bourgogne

 

Frédéric Lacroix

Trésorier

flacroix21@gmail.com

 

Eugène Krempp

Responsable Agriculture, Agriculture Périurbaine

eugene.k@free.fr

   

Joël Grenier

Responsable des relations avec SDN21

 joelattic@yahoo.fr

            

Florence Bardon Bertoux

Responsable EAU

flobarde@wanadoo.fr

           

Philippe Desbrieres

Reponsable OGM, Santé Environnement

philippe.desbrieres@u-bourgogne.fr

 

 

Jacques Hervé Riffaud

Responsable Mobilité

jh.riffaud@gmail.com

                

Amandine

Webmaster

 

Rechercher

Nous sommes tous Charlie!

b2UoWgU

CAP21 Bourgogne Le Rassemblement Citoyen


CAP21 Le Rassemblement Citoyen

CL2Présidé par Corinne Lepage, Eurodéputée, CAP21 Le Rassemblement Citoyen est un mouvement politique, écologiste, humaniste et citoyen, issu de la société civile, qui s'inscrit résolument dans le respect des principes républicains et démocratiques. Nous défendons des valeurs fondamentales auxquelles nous vouons notre action : La protection durable de la vie humaine et de la biodiversité doit être la priorité. Les notions d'éthique et de responsabilité doivent être placées au cœur de l'économie de marché qui n'est qu'un outil au service du développement durable.  Le principe de précaution devient un principe d'action politique.  La solidarité doit être affirmée face à l'exclusion.  La mondialisation doit être régulée au bénéfice de l'Homme et de la Planète.  Le sens de la démocratie doit être retrouvé......    La défense de ces valeurs n'est  ni de droite, ni de gauche, le développement durable est tout simplement le droit à la vie, c'est dans ce droit et le respect de l'autre que nous nous inscrivons. Aussi, toutes les femmes et les hommes de bonne volonté voulant un avenir pour les générations futures sont invités à nous rejoindre. 

Adhérez 

CAP21 Le Rassemblement Citoyen 81 Rue de Monceau 75008 Paris cap21infos@gmail.com 

13 septembre 2010 1 13 /09 /septembre /2010 07:40
Il y a des jours comme ça, où l'on se dit que l’exemple ne vient pas d’en haut. Et c’est vraiment dommage. Lorsque des ministres mentent, ou lorsque leurs collaborateurs tentent de contourner la loi.
Besson, les Roms et la circulaire
Un premier mensonge ? Celui d’Eric Besson et du gouvernement français au sujet des Roms. Lors d'un déplacement jeudi dernier en Roumanie, le ministre de l'Immigration affirmait qu'il n'y avait pas eu « de ciblage spécifique de ce que vous appelez les Roms ». C'est un mensonge, et un gros. Une circulaire datée du 5 août, adressée aux préfets, leur demandait d’évacuer les campements illicites, « en priorité ceux des Roms ». Le mot Roms y est cité plusieurs fois. Il y a même en annexe des tableaux à remplir par les préfets, et à renvoyer au cabinet d'Eric Besson chaque semaine.

Il y a pire : l’instrumentalisation médiatique de ces expulsions. La, c’est une autre circulaire, du 9 août celle-là: « Je vous remercie de veiller à m’informer préalablement de toute opération d’évacuation revêtant un caractère d’envergure ou susceptible de donner lieu à un écho médiatique». Là encore, il faut envoyer les chiffres en quatre exemplaires à la gendarmerie, au ministère de l’Intérieur et au cabinet du ministre.

Alors quand Eric Besson met « quiconque au défi d'apporter le moindre élément qui donne à penser que la France n'a pas respecté le droit communautaire ou sa législation », répondons-lui: défi relevé, Monsieur le ministre !
NKM et « la faute à Bruxelles »
Un autre mensonge, d’Etat encore une fois: celui de Nathalie Kosciusko-Morizet. Chez Jean-Jacques Bourdin la semaine dernière, la secrétaire d'Etat au Développement de l'économie numérique jurait que la future hausse de la TVA sur les forfaits triple-play (internet/ télévision/ téléphone) était imputable à la Commission de Bruxelles. La faute à Bruxelles, c’est tellement facile. Et puis c’est bien: c’est de la bonne pédagogie à l’égard de l’Europe. Sauf que la Commission européenne en a marre que la France mente. Elle a ainsi fait une mise au point ce week-end: elle n'a pas demandé à la France d'augmenter la TVA sur l'ensemble des abonnements aux offres triple-play. Le taux de TVA réduit de 5,5 %, actuellement appliqué à la moitié de la facture, dit-elle, pourra continuer à s'appliquer pour la partie télévision de l'offre. Une hypothèse écartée par l'Elysée, qui aurait tranché en faveur d'un passage général à 19,6 %. Bon allez, pour NKM on va dire que c’était un demi-mensonge alors...
Circulez, y'a rien à voir !
Pour finir ce triste inventaire sur l’exemplarité et l'impartialité de l'Etat, parlons d'un fait divers et d'un passe-droit. Imaginez. Je prends ma voiture en état d'alcoolémie avancée. Je manque de renverser un scooter sous les yeux d'une patrouille de police. Et là, je refuse de donner mes papiers et de souffler dans le ballon. Qu’est-ce qui m’arrive ?
Jeudi, l’homme à qui c’est arrivé a, en plus, insulté les policiers, refusé d’être ramené au poste et s’est fait raccompagner chez lui. Et ce, après avoir fait état de sa fonction. En effet, le conducteur n’était autre que le chef adjoint du cabinet de François Fillon, le premier Ministre. Un premier Ministre qui a choisi de suspendre Gilles Dufeigneux. Ce dernier a finalement démissionné vendredi.
On précise d'ailleurs à Matignon que Gilles Dufeigneux a présenté ses excuses aux policiers l'ayant contrôlé. Mais aucune plainte pour outrage n'a été déposée par les policiers et aucune enquête de l'Inspection générale des services diligentée.

Avec un peu de chance ce Monsieur, préfet par ailleurs, pourra peut être s’occuper des camps de Roms...
Source:
http://www.rmc.fr/editorial/126241/mensonges-et-passe-droits-au-sommet-de-letat/

Partager cet article

Published by Cap21 Bourgogne
commenter cet article

commentaires

La revue de presse de CAP21

la revue de presse est gérée par Marie José Thouvenel  

Suivez CAP21 Bourgogne sur Twitter

https://twitter.com/bordatbenoit