Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CAP21 - Le Rassemblement Citoyen

Rejoignez-nous, adhérez en cliquant ici

            http://www.cap21lrc.fr/

               Armoiries Bourgogne Moderne (2)

L'équipe de CAP21-LRC en Bourgogne Franche-Comté:

 

Sébastien Heroguelle

Délégué Régional Bourgogne Franche-Comté

sheroguelle@yahoo.fr

 

Benoit

Benoit Bordart

Délégué Départemental de la Côte d’Or

bordatbenoit@aol.com

 

Sonia Fisel

Déléguée Départemental Adjointe de la Côte d’Or

 

BC-1

Brigitte Compain-Murez

Déléguée Départementale de la Nièvre

bcompain@orange.fr

 

 jrboisselotphoto3-1 (2)

Jean René Boisselot

Délégué départemental Saône et Loire

jrbois71@gmail.com

           

Jean Marc Collet

Jean Marc Collet

Délégué départemental Yonne

jmcollet@sfr.fr

 

Maxime Bros

Responsable Départemental  des Jeunes CAP21 LRC Bourgogne

 

Frédéric Lacroix

Trésorier

flacroix21@gmail.com

 

Eugène Krempp

Responsable Agriculture, Agriculture Périurbaine

eugene.k@free.fr

   

Joël Grenier

Responsable des relations avec SDN21

 joelattic@yahoo.fr

            

Florence Bardon Bertoux

Responsable EAU

flobarde@wanadoo.fr

           

Philippe Desbrieres

Reponsable OGM, Santé Environnement

philippe.desbrieres@u-bourgogne.fr

 

 

Jacques Hervé Riffaud

Responsable Mobilité

jh.riffaud@gmail.com

                

Amandine

Webmaster

 

Rechercher

Nous sommes tous Charlie!

b2UoWgU

CAP21 Bourgogne Le Rassemblement Citoyen


CAP21 Le Rassemblement Citoyen

CL2Présidé par Corinne Lepage, Eurodéputée, CAP21 Le Rassemblement Citoyen est un mouvement politique, écologiste, humaniste et citoyen, issu de la société civile, qui s'inscrit résolument dans le respect des principes républicains et démocratiques. Nous défendons des valeurs fondamentales auxquelles nous vouons notre action : La protection durable de la vie humaine et de la biodiversité doit être la priorité. Les notions d'éthique et de responsabilité doivent être placées au cœur de l'économie de marché qui n'est qu'un outil au service du développement durable.  Le principe de précaution devient un principe d'action politique.  La solidarité doit être affirmée face à l'exclusion.  La mondialisation doit être régulée au bénéfice de l'Homme et de la Planète.  Le sens de la démocratie doit être retrouvé......    La défense de ces valeurs n'est  ni de droite, ni de gauche, le développement durable est tout simplement le droit à la vie, c'est dans ce droit et le respect de l'autre que nous nous inscrivons. Aussi, toutes les femmes et les hommes de bonne volonté voulant un avenir pour les générations futures sont invités à nous rejoindre. 

Adhérez 

CAP21 Le Rassemblement Citoyen 81 Rue de Monceau 75008 Paris cap21infos@gmail.com 

8 octobre 2010 5 08 /10 /octobre /2010 12:01

index-copie-7.jpg"Accorder le prix Nobel de la paix à une telle personne est totalement contraire aux principes de ce prix", tonne le régime chinois, seule voix à s'offusquer du choix du Comité Nobel au milieu d'un concert d'applaudissements.

 

L'attribution du prix Nobel de la paix, vendredi 8 octobre, au dissident chinois Liu Xiaobo a suscité de nombreuses réactions à travers le monde. Félicitations, appels à sa libération... et colère de Pékin. Voici les principales.

 

Pékin, via le ministère chinois des Affaires étrangères : "Liu Xiaobo est un criminel condamné par le système judiciaire chinois parce qu'il a enfreint les lois chinoises". "Accorder le prix Nobel de la paix à une telle personne est totalement contraire aux principes de ce prix, et constitue un dévoiement". La décision du comité Nobel "va aussi nuire aux relations entre la Chine et la Norvège". (Réponse écrite à des questions formulées par la presse)

 

Jens Stoltenberg, Premier ministre norvégien : "Je tiens à féliciter Liu Xiaobo qui a remporté le prix Nobel de la paix pour son engagement en faveur de la démocratie et des droits de l'Homme". "La Norvège a une coopération étroite et vaste avec la Chine. Nos liens sont anciens et continus, et couvrent tous les secteurs qui lient nos deux pays l'un à l'autre. Les discussions sur les droits de l'Homme font partie de ces liens". (Communiqué)

 

Lech Walesa, chef historique du syndicat Solidarité, ancien président polonais, lauréat du Nobel en 1983 : "Je suis très satisfait de la décision du comité Nobel. Je la considère comme un défi lancé à la Chine et au monde entier". "Le monde doit se déclarer s'il est prêt à aider la Chine à rentrer dans la zone où sont respectés les mêmes principes et valeurs" démocratiques. "La Chine est un grand Etat qu'il faut respecter, mais qui doit aussi observer les normes et les valeurs respectées par le monde". (Déclaration à l'AFP)

 

Liu Xia, l'épouse du dissident chinois Liu Xiaobo : "Je suis tellement ravie, je suis tellement ravie, je ne sais pas quoi dire. Je veux remercier tout le monde pour leur soutien à Liu Xiaobo. Je veux remercier le Comité Nobel, Vaclav Havel, le dalaï lama et tous ceux qui ont soutenu Liu Xiaobo". "Je demande avec insistance au gouvernement chinois de libérer Liu Xiaobo". Liu Xia, qui fait l'objet d'une surveillance policière rapprochée ces dernières semaines, a indiqué être en présence de policiers qui lui ont dit qu'ils allaient l'emmener dans la province du Liaoning (nord-est), où est emprisonné son mari, afin qu'elle puisse lui annoncer la nouvelle de son prix. (Déclaration à l'AFP)

 

José Manuel Barroso, président de la Commission européenne : "La décision du comité du Prix Nobel est un message fort de soutien à tous ceux qui à travers le monde, parfois au prix de grands sacrifices personnels, se battent pour la liberté et les droits de l'Homme". "Ces valeurs sont au coeur de l'Union européenne et la décision du comité du Prix Nobel a mis en lumière leur importance dans le monde entier". (Communiqué) (...)

 

ONG :


Amnesty International : Le Nobel attribué à Liu Xiaobo "jette la lumière sur les violations des droits de l'Homme en Chine". L'association internationale appelle les autorités chinoises à "relâcher tous les prisonniers d'opinion détenus dans le pays". Liu Xiaobo, 54 ans, purge une peine de prison de 11 ans après un procès "injuste", rappelle Amnesty. "Liu Xiaobo mérite le prix Nobel, et nous espérons que cela va contribuer à braquer les projecteurs sur la lutte pour les libertés fondamentales et la protection des droits de l'Homme qu'il a défendue, avec d'autres militants", indique dans le communiqué Catherine Baber, responsable de l'Asie-Pacifique à Amnesty International. "Cette récompense peut faire la différence uniquement si elle renforce la pression internationale sur la Chine pour faire libérer Liu, ainsi que les nombreux autres prisonniers d'opinion qui languissent dans les prisons chinoises pour avoir exercé leur droit à la liberté d'expression".

 

Human Rights Watch (HRW) : Cette distinction "souligne le besoin urgent de réformes concernant les droits et libertés en Chine". L'organisation de défense des droits de l'Homme "réitère son appel à la libération de Liu", qui purge actuellement une peine de 11 ans de prison pour "subversion du pouvoir de l'Etat" après avoir été l'un des auteurs de la "Charte 08", un texte réclamant une Chine démocratique. "Ce prix va sans aucun doute faire enrager le gouvernement chinois en projetant sur le devant de la scène internationale la question de son bilan en matière de droits de l'Homme", affirme Sophie Richardson, une des responsables de HRW pour l'Asie, citée dans le communiqué. "Ce prix Nobel n'honore pas seulement le combat inlassable de Liu, il rend hommage à tous ceux qui se battent au quotidien pour mettre leur gouvernement devant ses responsabilités",  ajoute-t-elle. (Communiqué)

 

Reporters sans frontières (RSF) : Ce prix est "un message d'espoir pour le lauréat, condamné à 11 ans de prison, mais également pour les dissidents en détention à travers le monde et pour le peuple chinois". "Les menaces de représailles des autorités chinoises n'auront pas suffi pour apeurer le Comité Nobel et les autorités norvégiennes. C'est une leçon pour tous les gouvernements démocratiques qui plient trop souvent face aux pressions de Pékin". (Communiqué)

 

(Nouvelobs.com)

Partager cet article

Published by Cap21 Bourgogne
commenter cet article

commentaires

La revue de presse de CAP21

la revue de presse est gérée par Marie José Thouvenel  

Suivez CAP21 Bourgogne sur Twitter

https://twitter.com/bordatbenoit