Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CAP21 - Le Rassemblement Citoyen

Rejoignez-nous, adhérez en cliquant ici

            http://www.cap21lrc.fr/

               Armoiries Bourgogne Moderne (2)

L'équipe de CAP21-LRC en Bourgogne Franche-Comté:

 

Sébastien Heroguelle

Délégué Régional Bourgogne Franche-Comté

sheroguelle@yahoo.fr

 

Benoit

Benoit Bordart

Délégué Départemental de la Côte d’Or

bordatbenoit@aol.com

 

Sonia Fisel

Déléguée Départemental Adjointe de la Côte d’Or

 

BC-1

Brigitte Compain-Murez

Déléguée Départementale de la Nièvre

bcompain@orange.fr

 

 jrboisselotphoto3-1 (2)

Jean René Boisselot

Délégué départemental Saône et Loire

jrbois71@gmail.com

           

Jean Marc Collet

Jean Marc Collet

Délégué départemental Yonne

jmcollet@sfr.fr

 

Maxime Bros

Responsable Départemental  des Jeunes CAP21 LRC Bourgogne

 

Frédéric Lacroix

Trésorier

flacroix21@gmail.com

 

Eugène Krempp

Responsable Agriculture, Agriculture Périurbaine

eugene.k@free.fr

   

Joël Grenier

Responsable des relations avec SDN21

 joelattic@yahoo.fr

            

Florence Bardon Bertoux

Responsable EAU

flobarde@wanadoo.fr

           

Philippe Desbrieres

Reponsable OGM, Santé Environnement

philippe.desbrieres@u-bourgogne.fr

 

 

Jacques Hervé Riffaud

Responsable Mobilité

jh.riffaud@gmail.com

                

Amandine

Webmaster

 

Rechercher

Nous sommes tous Charlie!

b2UoWgU

CAP21 Bourgogne Le Rassemblement Citoyen


CAP21 Le Rassemblement Citoyen

CL2Présidé par Corinne Lepage, Eurodéputée, CAP21 Le Rassemblement Citoyen est un mouvement politique, écologiste, humaniste et citoyen, issu de la société civile, qui s'inscrit résolument dans le respect des principes républicains et démocratiques. Nous défendons des valeurs fondamentales auxquelles nous vouons notre action : La protection durable de la vie humaine et de la biodiversité doit être la priorité. Les notions d'éthique et de responsabilité doivent être placées au cœur de l'économie de marché qui n'est qu'un outil au service du développement durable.  Le principe de précaution devient un principe d'action politique.  La solidarité doit être affirmée face à l'exclusion.  La mondialisation doit être régulée au bénéfice de l'Homme et de la Planète.  Le sens de la démocratie doit être retrouvé......    La défense de ces valeurs n'est  ni de droite, ni de gauche, le développement durable est tout simplement le droit à la vie, c'est dans ce droit et le respect de l'autre que nous nous inscrivons. Aussi, toutes les femmes et les hommes de bonne volonté voulant un avenir pour les générations futures sont invités à nous rejoindre. 

Adhérez 

CAP21 Le Rassemblement Citoyen 81 Rue de Monceau 75008 Paris cap21infos@gmail.com 

10 juin 2010 4 10 /06 /juin /2010 18:01

soja100 000 : c’est le nombre d’hectares de culture OGM en Europe, contre 134 millions dans le reste du monde. Les Etats européens exercent souvent une clause de sauvegarde pour s’opposer à la culture de certains OGM sur leur territoire. De fait, en 12 ans, seuls deux agréments ont été donnés : le premier pour le maïs Mon810 de Monsanto en 1998, et le second à la culture de la pomme de terre Amflora (Cf. Synthèse de presse du 3/03/10). La Commission européenne, qui cherche à convaincre les Etats réticents depuis des années, veut modifier la procédure d’autorisation des plantes génétiquement modifiées. Proposant un compromis, elle serait sur le point d’accorder plus de flexibilité aux Etats pour interdire les cultures d’OGM sur leurs territoires sans avoir à recourir à une clause de sauvegarde. En contrepartie, Bruxelles disposerait d’un système centralisé européen avec une procédure d’autorisation des OGM plus rapide, les Etats cessant de s’opposer à l’approbation de nouvelles variétés transgéniques. L’article 26bis du projet dispose que "Les Etats membres peuvent prendre les mesures nécessaires pour éviter la présence accidentelle d’OGM dans d’autres produits". La proposition devrait être définie en juillet 2010 avant d’être soumise au Conseil des ministres et au Parlement. Dans un premier temps, la Commission sera tenue par le programme défini par le Conseil des ministres de l'Environnement le 4 décembre 2008 qui demande de renforcer l’évaluation des plantes génétiquement modifiées avant autorisation.

Pour Corinne Lepage, ancienne ministre de l’Environnement entre 1995 et 1997, eurodéputée et membre fondatrice du Comité de recherche et d’information indépendante sur le génie génétique, le projet de la Commission n’est pas un gain. La Commission ne fait que "tirer les conséquences d’un état de fait" : la résistance de plusieurs Etats. "Ces propositions dessinent en filigrane un recul incontestable sur l’étude des effets à moyen et long terme des OGM. Les semenciers ont obtenu de ne plus réaliser systématiquement des études à quatre-vingt-dix jours sur les rats. On tourne le dos au principe de précaution. […] Il n’y a à ce jour aucune recherche publique sur l’impact sanitaire des OGM".

 

Le Monde (Hervé Morin, Philippe Ricard) 10/06/10 - Journaldelenvironnement.net (Célia Fontaine) 07/06/10

http://www.genethique.org/revues/revues/2010/juin/20100610.1.asp

Partager cet article

Published by CAP21 BOURGOGNE - dans Agriculture
commenter cet article

commentaires

La revue de presse de CAP21

la revue de presse est gérée par Marie José Thouvenel  

Suivez CAP21 Bourgogne sur Twitter

https://twitter.com/bordatbenoit