Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CAP21 - Le Rassemblement Citoyen

Rejoignez-nous, adhérez en cliquant ici

            http://www.cap21lrc.fr/

               Armoiries Bourgogne Moderne (2)

L'équipe de CAP21-LRC en Bourgogne Franche-Comté:

 

Sébastien Heroguelle

Délégué Régional Bourgogne Franche-Comté

sheroguelle@yahoo.fr

 

Benoit

Benoit Bordart

Délégué Départemental de la Côte d’Or

bordatbenoit@aol.com

 

Sonia Fisel

Déléguée Départemental Adjointe de la Côte d’Or

 

BC-1

Brigitte Compain-Murez

Déléguée Départementale de la Nièvre

bcompain@orange.fr

 

 jrboisselotphoto3-1 (2)

Jean René Boisselot

Délégué départemental Saône et Loire

jrbois71@gmail.com

           

Jean Marc Collet

Jean Marc Collet

Délégué départemental Yonne

jmcollet@sfr.fr

 

Maxime Bros

Responsable Départemental  des Jeunes CAP21 LRC Bourgogne

 

Frédéric Lacroix

Trésorier

flacroix21@gmail.com

 

Eugène Krempp

Responsable Agriculture, Agriculture Périurbaine

eugene.k@free.fr

   

Joël Grenier

Responsable des relations avec SDN21

 joelattic@yahoo.fr

            

Florence Bardon Bertoux

Responsable EAU

flobarde@wanadoo.fr

           

Philippe Desbrieres

Reponsable OGM, Santé Environnement

philippe.desbrieres@u-bourgogne.fr

 

 

Jacques Hervé Riffaud

Responsable Mobilité

jh.riffaud@gmail.com

                

Amandine

Webmaster

 

Rechercher

Nous sommes tous Charlie!

b2UoWgU

CAP21 Bourgogne Le Rassemblement Citoyen


CAP21 Le Rassemblement Citoyen

CL2Présidé par Corinne Lepage, Eurodéputée, CAP21 Le Rassemblement Citoyen est un mouvement politique, écologiste, humaniste et citoyen, issu de la société civile, qui s'inscrit résolument dans le respect des principes républicains et démocratiques. Nous défendons des valeurs fondamentales auxquelles nous vouons notre action : La protection durable de la vie humaine et de la biodiversité doit être la priorité. Les notions d'éthique et de responsabilité doivent être placées au cœur de l'économie de marché qui n'est qu'un outil au service du développement durable.  Le principe de précaution devient un principe d'action politique.  La solidarité doit être affirmée face à l'exclusion.  La mondialisation doit être régulée au bénéfice de l'Homme et de la Planète.  Le sens de la démocratie doit être retrouvé......    La défense de ces valeurs n'est  ni de droite, ni de gauche, le développement durable est tout simplement le droit à la vie, c'est dans ce droit et le respect de l'autre que nous nous inscrivons. Aussi, toutes les femmes et les hommes de bonne volonté voulant un avenir pour les générations futures sont invités à nous rejoindre. 

Adhérez 

CAP21 Le Rassemblement Citoyen 81 Rue de Monceau 75008 Paris cap21infos@gmail.com 

3 décembre 2010 5 03 /12 /décembre /2010 08:48

http://www.lefigaro.fr/medias/2010/12/02/25d66436-fe52-11df-b058-902c1fbea2c9.jpgLa décision des Japonais prélude mal des négociations su le climat en cours à Cancun.

L'annonce a fait l'effet d'une douche froide. Dès l'ouverture des négociations sur le climat à Cancun, le Japon a fait savoir qu'il refusait de s'associer à une seconde période du protocole de Kyoto à partir de 2012. Lors de la mise en œuvre du protocle en 1997, le Japon faisait partie des 40 pays industrialisés qui s'étaient engagés à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre. Ces pays cumulaient alors 56% des émissions mondiales.

 

Les États-Unis qui ont par la suite refusé de ratifier l'accord étaient inclus dans ce calcul. Aujourd'hui, ces pays (sans les USA) ne représentent plus que 26% des émissions et, parmi eux, le Japon est responsable de 3%.

 

«Il n'y a pas de raison de prolonger Kyoto tant que les États-Unis et la Chine qui sont aujourd'hui les deux pays les plus pollueurs de la planète ne s'associent pas à un accord mondial, a estimé Hideki Minamikawa, le vice-ministre japonais de l'Environnement. Le seul traité valable doit intégrer «tous les principaux émetteurs» a-t-il poursuivi. Mais la mise en œuvre d'un tel accord ayant totalement échoué à Copenhague l'an dernier et n'étant pas à l'ordre du jour des négociations de Cancun, nombreux sont les pays, notamment les plus pauvres, qui restent très attachés à Kyoto. Ce protocole est en effet le seul outil légalement contraignant pour les pays industrialisés, principaux responsables des émissions de gaz à effet de serre. «Je suis inquiet», affirmait ainsi l'un des représentants du Bangladesh.

 

Malgré le ton très tranchant des Japonais, certains des négociateurs sur place semblent vouloir croire à un possible retournement. Brice Lalonde, l'ambassadeur du climat pour la France qui connaissait les réticences des Japonais était sur cette longueur d'onde avant l'ouverture de la conférence. Il est vrai qu'avant le Japon, le Canada a déjà fait savoir qu'il ne s'engagerait pas au-delà dans Kyoto. Il le souhaite d'autant moins qu'il est très loin d'avoir respecté ses promesses de réductions de gaz à effet de serre.

 

Mauvaise influence 

La défection japonaise pourrait par ailleurs avoir une très mauvaise influence sur la Russie. Cette dernière avait signé le protocole de Kyoto à l'arraché. Or, en août dernier, alors que la Russie sortait tout juste d'un été d'incendies, d'une grosse période de canicule et d'une sécheresse sévère, Vladimir Poutine, le premier ministre, s'était ouvertement interrogé sur la réalité du facteur humain dans le changement climatique. «Intervient-il parce que la Terre respire, vit (...) ou à cause de l'influence de l'activité humaine?», avait-il dit alors.

 

«On ne peut avoir une seconde période avec seulement l'Europe et l'Australie» , s'inquiète Brice Lalonde. L'Europe, à ce jour, est la seule à avoir pris des engagements contraignants pour le futur en signant en décembre 2009 le paquet climat-énergie par lequel elle s'engage à réduire de 20% ses émissions de gaz à effet de serre d'ici à 2020. Certains pays dont la France étaient même prêts à aller jusqu'à 30%. Au vu des déclarations japonaises, cette proposition a sérieusement du plomb dans l'aile.

 

Source :

 

www.lefigaro.fr/environnement/

Partager cet article

Published by Cap21 Bourgogne
commenter cet article

commentaires

La revue de presse de CAP21

la revue de presse est gérée par Marie José Thouvenel  

Suivez CAP21 Bourgogne sur Twitter

https://twitter.com/bordatbenoit