Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CAP21 - Le Rassemblement Citoyen

Rejoignez-nous, adhérez en cliquant ici

            http://www.cap21lrc.fr/

               Armoiries Bourgogne Moderne (2)

L'équipe de CAP21-LRC en Bourgogne Franche-Comté:

 

Sébastien Heroguelle

Délégué Régional Bourgogne Franche-Comté

sheroguelle@yahoo.fr

 

Benoit

Benoit Bordart

Délégué Départemental de la Côte d’Or

bordatbenoit@aol.com

 

Sonia Fisel

Déléguée Départemental Adjointe de la Côte d’Or

 

BC-1

Brigitte Compain-Murez

Déléguée Départementale de la Nièvre

bcompain@orange.fr

 

 jrboisselotphoto3-1 (2)

Jean René Boisselot

Délégué départemental Saône et Loire

jrbois71@gmail.com

           

Jean Marc Collet

Jean Marc Collet

Délégué départemental Yonne

jmcollet@sfr.fr

 

Maxime Bros

Responsable Départemental  des Jeunes CAP21 LRC Bourgogne

 

Frédéric Lacroix

Trésorier

flacroix21@gmail.com

 

Eugène Krempp

Responsable Agriculture, Agriculture Périurbaine

eugene.k@free.fr

   

Joël Grenier

Responsable des relations avec SDN21

 joelattic@yahoo.fr

            

Florence Bardon Bertoux

Responsable EAU

flobarde@wanadoo.fr

           

Philippe Desbrieres

Reponsable OGM, Santé Environnement

philippe.desbrieres@u-bourgogne.fr

 

 

Jacques Hervé Riffaud

Responsable Mobilité

jh.riffaud@gmail.com

                

Amandine

Webmaster

 

Rechercher

Nous sommes tous Charlie!

b2UoWgU

CAP21 Bourgogne Le Rassemblement Citoyen


CAP21 Le Rassemblement Citoyen

CL2Présidé par Corinne Lepage, Eurodéputée, CAP21 Le Rassemblement Citoyen est un mouvement politique, écologiste, humaniste et citoyen, issu de la société civile, qui s'inscrit résolument dans le respect des principes républicains et démocratiques. Nous défendons des valeurs fondamentales auxquelles nous vouons notre action : La protection durable de la vie humaine et de la biodiversité doit être la priorité. Les notions d'éthique et de responsabilité doivent être placées au cœur de l'économie de marché qui n'est qu'un outil au service du développement durable.  Le principe de précaution devient un principe d'action politique.  La solidarité doit être affirmée face à l'exclusion.  La mondialisation doit être régulée au bénéfice de l'Homme et de la Planète.  Le sens de la démocratie doit être retrouvé......    La défense de ces valeurs n'est  ni de droite, ni de gauche, le développement durable est tout simplement le droit à la vie, c'est dans ce droit et le respect de l'autre que nous nous inscrivons. Aussi, toutes les femmes et les hommes de bonne volonté voulant un avenir pour les générations futures sont invités à nous rejoindre. 

Adhérez 

CAP21 Le Rassemblement Citoyen 81 Rue de Monceau 75008 Paris cap21infos@gmail.com 

5 juin 2011 7 05 /06 /juin /2011 17:01

http://asset.rue89.com/files/imagecache/asset_wizard_width/files/EmmanuelleBonneau/telephone_portable_cancer_lepage_inside.jpgAu nom du principe de précaution, constitutionnel, le législateur pourrait-il imposer le port de l'oreille, face à un téléphone portable « potentiellement cancérigène » ?

C'est en tout cas l'idée lancée par la députée européenne (Cap21) Corinne Lepage. Les conclusions du Centre international de recherche sur le cancer de l'OMS (PDF, en anglais), rendues le 31 mai, selon lesquelles il y a « un risque accru de gliome, un type de cancer du cerveau associé à l'usage du téléphone mobile », lui inspirent la réflexion suivante :

« Soyons pragmatiques, on ne va pas faire baisser l'utilisation des portables [il y a cinq milliards d'abonnés dans le monde, ndlr]. Mais on peut imposer aux constructeurs une ergonomie qui empêche l'utilisation sans oreillette. »

 

Deux types d'oreillettes sont possibles :

  • avec fil, l'exposition de la tête aux ondes radio est divisée de 10 à 400, selon la Fédération française des télécoms (PDF) ;
  • en bluetooth, le débit d'absorption spécifique (l'exposition de la tête) est, en moyenne divisé, par 100.

Certes, Corinne Lepage ne se souvient pas que l'on ait imposé la modification d'un appareil au nom du principe de précaution, mais elle remarque que la Commission européenne « qui légifère sur tant de choses pourrait s'emparer de ce sujet. »

Jouanno causait oreillette, pour les moins de 12 ans

L'idée n'est pas nouvelle. Lors du Grenelle des ondes, en 2009, l'idée de rendre l'oreillette « indispensable » avait été « encouragée ». Le Grenelle 2 avait rendu obligatoire la fourniture d'une oreillette avec tout appareil.

A l'époque, la secrétaire d'état à l'Ecologie, Chantal Jouannoavait déclaré :

« Il faudra aussi rendre obligatoire l'usage de l'oreillette pour les moins de 12 ans. »

 

Même s'il est officiellement conseillé de le faire, dans la pratique, le téléphone reste largement collé à l'oreille, donc près de la boîte crânienne.

« Pas d'obstacle », selon les constructeurs

Si leurs recommandations ne sont pas suivies, les pouvoirs publics doivent-ils passer à la méthode coercitive ? Jouant les bons élèves, opérateurs et constructeurs ne sont pas vent debout contre l'idée. La Fédération française des télécoms rappelle que :

« La France est déjà dans une approche de précaution, contrairement à d'autres pays. On est probablement les plus avancés au monde. Pour diminuer l'exposition aux ondes, on recommande :

 

  • d'utiliser l'oreillette,
  • de téléphoner dans des zones où la réception est de bonne qualité,
  • d'utiliser le mobile plutôt en 3G qu'en 2G. »

 

Le porte-parole des opérateurs se veut « pragmatique » pour relativiser les conclusions de l'OMS :

« Le principe de précaution doit s'appliquer de manière proportionnée au risque. Or, les ondes radio sont dans une catégorie qui concerne 266 autres agents dont le café et les légumes vinaigrés, et pas dans la catégorie “cancérigène” comme l'alcool, le tabac et l'amiante. »

 

Du côté des constructeurs, Stéphane Elkon, le délégué général du Gitep-Tics, assure qu'« il n'y a pas d'obstacle ». Nuance, tout de même :

« Une obligation de sécurité pèse sur les opérateurs : il faut pouvoir passer un coup de fil d'urgence. On ne voudrait pas que ce soit fragilisé par le cordon de l'oreillette, par exemple lors d'une agression.

Un enrouleur de fil est imaginable, mais quelle est la pérennité d'un tel système ? »

 

Enfin, les experts de l'OMS relèvent que le risque de cancer du cerveau associé à l'usage du portable augmente de 40% chez les « gros » utilisateurs (trente minutes par jour pendant dix ans). La première mesure de précaution serait déjà de ne pas atteindre ce niveau de « téléphonite » aigu.

Photo : Corinne Lepage au téléphone portable dans la cour de l'Elysée, en octobre 1995 (Charles Platiau/Reuters).

 

Source :

www.rue89.com

A lire aussi sur Rue89 et sur Eco89

Partager cet article

Published by CAP21 BOURGOGNE
commenter cet article

commentaires

La revue de presse de CAP21

la revue de presse est gérée par Marie José Thouvenel  

Suivez CAP21 Bourgogne sur Twitter

https://twitter.com/bordatbenoit