Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

CAP21 - Le Rassemblement Citoyen

Rejoignez-nous, adhérez en cliquant ici

            http://www.cap21lrc.fr/

               Armoiries Bourgogne Moderne (2)

L'équipe de CAP21-LRC en Bourgogne Franche-Comté:

 

Sébastien Heroguelle

Délégué Régional Bourgogne Franche-Comté

sheroguelle@yahoo.fr

 

Benoit

Benoit Bordart

Délégué Départemental de la Côte d’Or

bordatbenoit@aol.com

 

Sonia Fisel

Déléguée Départemental Adjointe de la Côte d’Or

 

BC-1

Brigitte Compain-Murez

Déléguée Départementale de la Nièvre

bcompain@orange.fr

 

 jrboisselotphoto3-1 (2)

Jean René Boisselot

Délégué départemental Saône et Loire

jrbois71@gmail.com

           

Jean Marc Collet

Jean Marc Collet

Délégué départemental Yonne

jmcollet@sfr.fr

 

Maxime Bros

Responsable Départemental  des Jeunes CAP21 LRC Bourgogne

 

Frédéric Lacroix

Trésorier

flacroix21@gmail.com

 

Eugène Krempp

Responsable Agriculture, Agriculture Périurbaine

eugene.k@free.fr

   

Joël Grenier

Responsable des relations avec SDN21

 joelattic@yahoo.fr

            

Florence Bardon Bertoux

Responsable EAU

flobarde@wanadoo.fr

           

Philippe Desbrieres

Reponsable OGM, Santé Environnement

philippe.desbrieres@u-bourgogne.fr

 

 

Jacques Hervé Riffaud

Responsable Mobilité

jh.riffaud@gmail.com

                

Amandine

Webmaster

 

Rechercher

Nous sommes tous Charlie!

b2UoWgU

CAP21 Bourgogne Le Rassemblement Citoyen


CAP21 Le Rassemblement Citoyen

CL2Présidé par Corinne Lepage, Eurodéputée, CAP21 Le Rassemblement Citoyen est un mouvement politique, écologiste, humaniste et citoyen, issu de la société civile, qui s'inscrit résolument dans le respect des principes républicains et démocratiques. Nous défendons des valeurs fondamentales auxquelles nous vouons notre action : La protection durable de la vie humaine et de la biodiversité doit être la priorité. Les notions d'éthique et de responsabilité doivent être placées au cœur de l'économie de marché qui n'est qu'un outil au service du développement durable.  Le principe de précaution devient un principe d'action politique.  La solidarité doit être affirmée face à l'exclusion.  La mondialisation doit être régulée au bénéfice de l'Homme et de la Planète.  Le sens de la démocratie doit être retrouvé......    La défense de ces valeurs n'est  ni de droite, ni de gauche, le développement durable est tout simplement le droit à la vie, c'est dans ce droit et le respect de l'autre que nous nous inscrivons. Aussi, toutes les femmes et les hommes de bonne volonté voulant un avenir pour les générations futures sont invités à nous rejoindre. 

Adhérez 

CAP21 Le Rassemblement Citoyen 81 Rue de Monceau 75008 Paris cap21infos@gmail.com 

19 mai 2011 4 19 /05 /mai /2011 18:49

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcT1KbQBcZlVL0nYJCHAd4jjcXfOIPMb4E5bKBj5-FVVqCGhsLdjJe me réveille ce vendredi 13 et allume mon ordinateur… Le Soir nous parle de Michelle Martin désirant faire son Monseigneur Vangheluwe, de Wouter Beke qui nous dit qu’il a bien fort bossé, des trains en rade à Namur et, surtout, des 120 millions d’euros qui sont à gagner en ce jour de chance. Comme chaque matin depuis deux mois, je me mets à surfer sur les sites donnant des informations sur Fukushima ! En consultant le site de la NHK (télévision publique du Japon), j’apprends que Tepco annonce la fusion totale du combustible du réacteur 1 et que la cuve est trouée en plusieurs endroits. Les Japonais disaient donc au monde que l’accident majeur, celui redouté par tous, avait lieu depuis deux mois. Le corium (magma nucléaire issu de la fusion) ronge donc la cuve depuis le premier jour ! Dominique Leglu (directrice Sciences et Avenir) est la seule francophone à publier un article très clair sur son blog où elle évoque la très forte probabilité de la fusion totale des deux autres réacteurs ! Je n’en crois pas mes yeux ! Je vais sur tous les sites de nos médias francophones de notre beau pays du temps suspendu pour voir si ces informations capitales sont relayées. Eh bien non ! Rien… RAS, rien à signaler ! Je me dis que ce n’est pas possible, qu’ils sont tous endormis. Je m’en vais les réveiller ! À la rédaction du Soir, on me branche sur l’adjoint de madame Delvaux… Et c’est un répondeur qui me prie de laisser un message. Ce que je fais en disant le pourquoi de mon appel, donnant les références des publications et en laissant mon GSM ! Idem pour la libre Belgique ! Aujourd’hui, j’attends toujours un retour de leur part ! Seule la Dernière Heure (oui, oui la DH) a répondu à mon appel et a sorti une demi-page dans l’édition de samedi « De nouvelles fuites à Fukushima ! » Ils signalent la fusion du cœur dans l’article où l’on apprend que la sûreté nucléaire était au courant « Ce n’est pas nouveau ! ». Pour eux, peut-être pas, mais pour le vulgum pecus, c’est une révélation d’Apocalypse ! 


Par la suite, on apprendra qu’à 45 km de la centrale, on a trouvé de fortes concentrations de plutonium, le poison des poisons ! 20.000 km² seraient fortement pollués de divers nucléides, surtout au nord-ouest de la centrale avec des contaminations de sols 6 à 14 fois plus importantes que celle des territoires évacués autour de Tchernobyl. Des zones entières sont encore habitées ! Autant dire que les populations qui y vivent vont, sans nul doute, payer dans un futur proche, le prix fort de la désinformation et de la désinvolture du gouvernement japonais et de l’irresponsabilité de Tepco ! On apprend également que des champs de thé au sud-ouest de Tokyo sont contaminés et que la radioactivité monte dans plusieurs quartiers de la mégapole.

 

Lundi 16, rebelote, Le Wall Street Journal, Le Kyodo news annoncent que Tepco s’apprête à révéler que les deux autres réacteurs (2 et 3) ont également fondu. Nous voilà donc devant une situation incroyable et incontrôlable ! Tepco nous disant qu’ils vont devoir revoir leur plan au vu de la nouvelle situation. La situation aujourd’hui est tragique : 3 réacteurs en complète perdition avec le corium qui n’est plus recouvert d’eau au Nº 1, des bâtiments minés par l’eau injectée et qui s’enfoncent dans le sol. Le bâtiment du Nº 4 où se trouve une superbe piscine pleine de crayons capables de rayer le Japon de la planète, pourrait être jumelé à la Tour de Pise. Finies les visites de cobayes humains dans le réacteur 1 où des radiations jusqu’à 2 sieverts/heure sont enregistrées ! Et ça fuit d’eau fortement contaminée de partout dans les sous-sols et qui va aussi vers le Pacifique quand elle n’est pas carrément jetée par tepco dans l’océan ! Et celui-ci est contaminé jusqu’à 120 kms de la côte ! Fini la politique de communication cache-misère de Tepco, il va bien falloir avouer son incurie à gérer le problème et appeler à l’aide ! 

 

Le monde s’inquiète, mais les médias belges et français sont silencieux ou frileux ! Ce mardi 17 au soir, seule la Libre a enfin publié un article signalant la fusion des trois réacteurs, mais disant que Tepco est confiant dans sa capacité à respecter les délais présentés il y a quelques semaines. Entre nous, je me demande comment ils peuvent écrire cela, comment ils n’ont pas une analyse critique de la situation. Nombre de spécialistes estiment qu’il y en a pour des années, des décennies et que la contamination des sols et de l’océan est très importante et qu’elle augmentera tant que la radioactivité s’échappera de la centrale. Ce qui est constant depuis 66 jours et cela continuera de très longs mois encore. 

 

Mais bien sûr, ça ne nous concerne pas… C’est très loin. Mais sera-ce assez loin si du corium devait tomber dans l’eau sous la centrale ou si des bouffées de criticité importantes ont lieu ou si un bâtiment s’effondre laissant le combustible à l’air libre ? L’explosion de la piscine du réacteur 3, a projeté des pastilles de combustibles qu’on a retrouvées à 3 kms de la centrale ! Une très forte contamination liée à celle-ci s’est répandue jusqu’en Californie où le lait analysé les 4 et 5 avril derniers contenait un taux d’iodine-31 26 fois supérieur à la norme. 

 

Fukushima est un vaisseau mortel à la dérive avec à son bord près de 4.200 tonnes de combustible dont des centaines de kilos de plutonium, soit 21 fois plus qu’au réacteur de Tchernobyl ! Le monde, après avoir vécu avec le Japon pendant les douze premiers jours suivants le 11 mars, s’est focalisé par la suite sur la Lybie et les lunettes de soleil de Kadhafi, sur Kate et sa soeur, sur la troisième mort de Ben Laden, sur les couvents de France et les femmes de ménage du Sofitel de New York ! Alors que la planète se devrait de mettre toutes les intelligences scientifiques et technologiques ainsi que tous les moyens financiers nécessaires pour éviter l’Apocalypse, les nations regardent, hébétées, Fukushima de loin, attendant un autre tremblement de terre, un typhon ou une explosion pour remettre la fin des temps au-devant des petits écrans ! Mais il sera trop tard ! Et comme toute réalité n’est que pure fiction, jouons tous ensemble à « Sauvons le monde à Fukushima ». Un scénario où tous les peuples ressortiraient gagnants sans jouer pour autant notre avenir à la loterie de l’indifférence et du déni !

Guy de Halleux

Citoyen radio-créatif.

 

Note de Marcel Sel : après Tchernobyl, le Japon nous montre que dans le cas d'une catastrophe nucléaire, les enjeux sont tels que même dans une société démocratique, l'omerta prend des dimensions invraisemblables. Cette seule raison justifie déjà que l'on sorte du nucléaire petit à petit, peut-être pas totalement, mais au moins avec un objectif clair à terme. Le nucléaire doit impérativement être renationalisé parce que les intérêts d'entreprises comme Tepco sont un véritable danger public en cas de catastrophe.

 

Source :

 

Partager cet article

Published by CAP21 BOURGOGNE
commenter cet article

commentaires

La revue de presse de CAP21

la revue de presse est gérée par Marie José Thouvenel  

Suivez CAP21 Bourgogne sur Twitter

https://twitter.com/bordatbenoit